Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: carmen

carmen,¹ 1 carmĕn, ĭnis, n. (cano), 1 chant, air, son de la voix ou des instruments : ferale Virg. En. 4, 462, chant lugubre, funèbre, cf. G. 4, 514 ; Ov. M. 11, 317 2 composition en vers, vers, poésie : carmina canere Cic. Br. 71, chanter des vers ; contexere Cic. Cæl. 19 ; fundere Cic. Tusc. 1, 64, écrire, composer des vers || [en part., poésie lyrique ou épique] Hor. Ep. 2, 2, 91 ; Quint. 2, 4, 2 || division d'un poème, chant : in primo carmine Lucr. 6, 937, dans le premier chant || inscription en vers : Virg. En. 3, 287 || réponse d'un oracle, prophétie, prédiction : Virg. B. 4, 4 ; Liv. 1, 45, 5 || paroles magiques, enchantements : carmina vel cælo possunt deducere lunam Virg. B. 8, 69, les paroles magiques peuvent même faire descendre la lune du ciel || formule [religieuse ou judiciaire] : Cic. Rab. perd. 13 ; Mur. 26 ; Liv. 10, 38, 10 || sentences morales [en vers] : Cic. Tusc. 4, 4 ; de Or. 1, 245. G2000 conserve l'erreur B. 9, 69 au lieu de 8, 69