Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: adfero

adfero adfĕrō, adtŭlī, adlātum, ferre, tr., apporter : 1 [au pr.] : candelabrum Romam Cic. Verr. 2, 4, 64, apporter un candélabre à Rome ; Socrati orationem Cic. de Or. 1, 231 ; scyphos ad prætorem Cic. Verr. 2, 4, 32, apporter un discours à Socrate, des coupes au préteur, tamquam vento adlatæ naves Liv. 44, 20, 7, vaisseaux pour ainsi dire apportés par le vent || sese adferre, se transporter, venir : Pl. Amph. 989 ; Ter. Andr. 807 ; Virg. En. 3, 345 ; 8, 477 2 epistulam, litteras, apporter une lettre, ad aliquem ou alicui, à qqn : nimium raro nobis abs te litteræ adferuntur Cic. Att. 1, 9, 1, on m'apporte trop rarement des lettres de toi ; nuntium alicui Cic. Amer. 19, apporter une nouvelle à qqn ; adfertur ei de quarta nuntius Cic. Phil. 13, 19, on lui apporte la nouvelle concernant la 4e légion ; crebri ad eum rumores adferebantur Cæs. G. 2, 1, 1, des bruits fréquents lui parvenaient || [d'où l'emploi du verbe seul signifiant annoncer] : quietæ res ex Volscis adferebantur Liv. 6, 30, 7, on annonçait que les Volsques se tenaient tranquilles, cf. 22, 7, 7, etc. ; quicquid huc erit a Pompeio adlatum Cic. Fam. 7, 17, 5, toutes les nouvelles qu'on apportera ici de Pompée ; nuntiarunt cædem consulis adlatam ægre tulisse regem Liv. 22, 37, 2, ils annoncèrent que le roi avait supporté avec peine la nouvelle de la mort du consul ; alii majorem adferentes tumultum nuntii occurrunt Liv. 27, 33, 1, d'autres messagers se présentent à lui, apportant la nouvelle d'un trouble plus grand (plus alarmant) ; cum mihi de Q. Hortensii morte esset adlatum Cic. Br. 1, comme la nouvelle m'avait été apportée de la mort d'Hortensius || [avec prop. inf.] : ita Cælius ad illam adtulit se aurum quærere Cic. Cæl. 53, Cælius lui annonça qu'il cherchait de l'or, cf. Att. 16, 7, 1 ; nuntii adferebant male rem gerere Darium Nep. Milt. 3, 3, les messagers annonçaient que Darius n'était pas heureux dans son expédition ; novos hostes consilia cum veteribus jungere haud incertis auctoribus Romam est adlatum Liv. 4, 45, 3, on annonça à Rome de source certaine que de nouveaux ennemis faisaient cause commune avec les anciens ; pro comperto adtulit Achæos statuisse progredi Liv. 35, 29, 9, il annonça comme une nouvelle certaine que les Achéens avaient décidé de marcher de l'avant || [avec ut, au sens d'injonction] : ab Carthagine adlatum est, ut Hasdrubal in Italiam exercitum duceret Liv. 23, 27, 9, de Carthage l'ordre vint qu'Hasdrubal conduisît son armée en Italie 3 porter sur, contre : vim alicui Cic. Pomp. 39, faire violence à qqn ; manus alienis bonis Cic. Off. 2, 54, porter la main sur les biens d'autrui ; manus alicui Cic. Quinct. 85, se livrer à des actes de violence sur qqn ; Nep. Timol. 1, 4 ; beneficio suo manus adfert Sen. Ben. 2, 5, 3, il attente à son bienfait [il le gâte] 4 apporter en plus : ita ut, quantum tuis operibus diuturnitas detrahet, tantum adferat laudibus Cic. Marc. 12, en sorte que, tout ce que le temps enlèvera à ton œuvre, il l'ajoutera à ta gloire, cf. Fin. 2, 88 ; Div. 2, 48 ; Att. 16, 16, 3 || apporter à, mettre à : non minus ad dicendum auctoritatis quam facultatis Cic. Mur. 4, apporter à sa plaidoirie non moins d'autorité que de talent ; quicquid ad rem publicam adtulimus Cic. Off. 1, 155, quels que soient les services que j'ai rendus à l'État 5 apporter : testimonium, argumentum, exemplum, rationem, causam, apporter (produire) un témoignage, une preuve, un exemple, une raison, une cause || [d'où] alléguer, dire : ad ea quæ dixi, adfer si quid habes Cic. Att. 7, 9, 4, en réponse à ce que je t'ai dit, donne-moi ce que tu sais, cf. Tusc. 3, 74 ; Tac. H. 1, 89 || [avec interr. ind.] : aliquid (nihil, multa) adferre, cur (quamobrem), apporter un argument, beaucoup d'arguments pour prouver que ; quid adferre potest, quamobrem voluptas sit summum bonum ? Cic. de Or. 3, 78, quel argument peut-il apporter pour prouver que le plaisir est le souverain bien ? cf. Fin. 4, 18 ; Att. 11, 2, 3 ; Nat. 3, 23 ; Fin. 2, 70 ; Tusc. 1, 30, etc. ; cur credam, adferre possum Cic. Tusc. 1, 70, je puis donner la raison de ma croyance, cf. Cæc. 100 ; Att. 6, 1, 18 ; adfer, quem Fabiano possis præponere Sen. Ep. 100, 9, cite qui tu pourrais préférer à Fabianus || [avec quod, ce fait que] : firmissimum hoc adferri videtur, cur deos esse credamus, quod... Cic. Tusc. 1, 30, la preuve la plus forte, à ce qu'il semble, qu'on produise pour justifier la croyance en l'existence des dieux, c'est que... || [avec prop. inf.] : adfers in extis cor non fuisse Cic. Div. 2, 36, tu dis que dans les entrailles de la victime le cœur manquait, cf. Verr. 2, 3, 144 ; Clu. 127 6 apporter, occasionner : delectationem, dolorem, luctum, metum, spem, apporter du plaisir, de la douleur, le deuil, la crainte, l'espoir ; pacem, bellum Cic. Phil. 6, 17, apporter la paix, la guerre ; cladem populo Romano, multas alicui lacrimas Cic. Nat. 2, 8, être la cause d'un désastre pour le peuple romain, de bien des larmes pour qqn ; videri prœlium defugisse magnum detrimentum adferebat Cæs. C. 1, 82, 2, paraître avoir esquivé la bataille causait un grand préjudice || apporter qqch. comme contribution à : negat diuturnitatem temporis ad beate vivendum aliquid adferre Cic. Fin. 2, 87, il prétend que la durée ne contribue en rien au bonheur de la vie, cf. Domo 86 ; hic numerus nihil adfert aliud nisi ut Cic. Or. 170, ce rythme ne contribue à rien d'autre qu'à faire que ; quid loci natura adferre potest, ut ? Cic. Fato 8, quelle influence déterminante le climat peut-il avoir, pour faire que... ? ¶ → inf. prés. pass. adferrier Pl. Aul. 571.