Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: circumvenio

circumvenio circumvĕnĭō, vēnī, ventum, īre, tr., venir autour 1 entourer : circumventi flamma Cæs. G. 6, 16, 4, entourés par les flammes ; Rhenus modicas insulas circumveniens Tac. Ann. 2, 6, le Rhin qui n'entoure que de petites îles ; planities locis paulo superioribus circumventa Sall. J. 68, 2, plaine environnée de points un peu plus élevés 2 envelopper, cerner : ex itinere nostros aggressi circumvenere Cæs. G. 1, 25, 6, ayant attaqué les nôtres sans désemparer, ils les enveloppèrent ; in medio circumventi hostes Liv. 10, 2, 11, pris des deux côtés, les ennemis furent enveloppés || cuncta mœnia exercitu circumvenit Sall. J. 57, 2, il investit avec son armée toute l'enceinte ; vallo mœnia Sall. J. 76, 2, entourer les remparts d'un retranchement. 3 [fig.] assiéger qqn, tendre des filets autour de qqn ; serrer, opprimer : te non Siculi, non aratores, ut dictitas, circumveniunt Cic. Verr. 2, 1, 93, ce ne sont pas les Siciliens, les cultivateurs qui, comme tu le répètes, t'assiègent de toutes parts ; quem per arbitrum circumvenire non posses Cic. Com. 25, celui que tu n'aurais pu accabler par le moyen de l'arbitre ; innocens pecunia circumventus Cic. Clu. 9, l'innocence opprimée par l'argent ; ei subvenire, qui potentis alicujus opibus circumveniri urguerique videatur Cic. Off. 2, 51, venir au secours de celui que l'on voit traqué, opprimé par la toute-puissance de quelque grand personnage ; falsis criminibus circumventus Sall. C. 34, 2, assiégé par la calomnie ; fenore circumventa plebs Liv. 6, 36, 12, le peuple accablé par l'usure (succombant sous) || abuser, circonvenir : ignorantiam alicujus Dig. 17, 1, 29, abuser de l'ignorance de qqn || éluder une loi : Dig. 30, 123, 1 || tourner, méconnaître la volonté d'un mort : Dig. 29, 4, 4.