Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: cogitatio

cogitatio cōgĭtātiō, ōnis, f. (cogito), action de penser 1 acte de penser, de se représenter, pensée, imagination : cogitatio in se ipsa vertitur Cic. Off. 1, 156, la pensée se concentre en elle-même ; percipere aliquid cogitatione, non sensu Cic. Nat. 1, 105, percevoir qqch. par la pensée et non par les sens ; illa vis quæ investigat occulta, quæ inventio atque cogitatio dicitur Cic. Tusc. 1, 62, cette force qui cherche à découvrir ce qui est caché et qu'on appelle intelligence inventive, faculté d'imagination ; cogitatione depingere aliquid Cic. Nat. 1, 39, se représenter qqch. par l'imagination ; sive illa cogitatione informantur Cic. Ac. 2, 51, soit que ces illusions soient des produits de notre imagination || timoris præteriti cogitatio Cic. Sest. 11, la pensée des craintes passées ; cogitatio cum officii, tum etiam periculi mei Cic. Fam. 7, 3, 1, la pensée (que tu avais) de mon devoir et surtout des dangers que je courais ; mihi occurrit multo difficilior cogitatio, multo obscurior, qualis animus in corpore sit quam qualis... Cic. Tusc. 1, 51, je me représente beaucoup plus difficilement, beaucoup moins nettement comment est l'âme dans le corps que comment elle... 2 acte de réfléchir, de méditer ; réflexion, méditation : tempus in acerrima atque attentissima cogitatione ponere Cic. de Or. 3, 17, passer son temps à réfléchir très sérieusement, très profondément ; (homo) solus particeps rationis et cogitationis Cic. Leg. 1, 22, (l'homme) qui a seul en partage la raison et la réflexion ; cogitationem de aliqua re suscipere Cæs. d. Att. 9, 7 c, 1, se mettre à réfléchir sur qqch. ; ad cogitationem belli sese recepit Cæs. C. 3, 17, 6, il se consacra à la méditation de la guerre ; cogitatio quantum res utilitatis esset habitura Cic. Læl. 27, réflexion sur le degré d'utilité que la chose présenterait ; [av. prop. inf.] la pensée que : Cic. Tusc. 3, 74 3 le résultat de la pensée (de la réflexion) : mandare litteris cogitationes suas Cic. Tusc. 1, 6, consigner par écrit ses pensées ; posteriores cogitationes, ut aiunt, sapientiores solent esse Cic. Phil. 12, 5, les secondes pensées, comme on dit, sont d'ordinaire les plus sages (αἱ δεύτεραί πως φροντίδες σοφώτεραι Eur. Hipp. 436); versantur in animo meo multæ et graves cogitationes Cic. Agr. 2, 5, je roule dans mon esprit une foule de réflexions sérieuses ; cogitatio Cic. de Or. 1, 150, méditation (= discours médité) 4 action de projeter (méditer), idée, dessein, projet : cum ei nihil adhuc præter ipsius voluntatem cogitationemque acciderit Cic. Cat. 2, 16, comme jusqu'ici rien ne lui est arrivé de contraire à ses vœux et à ses plans ; quod si ista nobis cogitatio de triumpho injecta non esset Cic. Att. 7, 3, 2, si on ne m'avait pas donné cette idée (préoccupation) du triomphe ; cogitatione rerum novarum abstinere Tac. H. 1, 7, ne pas avoir l'idée d'une révolution ; sceleris cogitatio Tac. H. 1, 23, l'idée du crime.