Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: cohibeo

cohibeo cŏhĭbeō, buī, bĭtum, ēre (cum, habeo), tr., tenir ensemble ; 1 contenir, renfermer : universa natura omnes naturas cohibet et continet Cic. Nat. 2, 35, la nature universelle embrasse et renferme en elle toutes les natures particulières ; bracchium toga Cic. Cæl. 11, tenir son bras sous sa toge ; auro lacertos Ov. H. 9, 59, entourer ses bras d'or [bracelets] 2 maintenir, retenir : aliquem in vinculis Curt. 6, 2, 11 ; intra castra Curt. 10, 3, 6, retenir qqn dans les fers, au camp ; carcere Ov. M. 14, 224, en prison ; Pirithoum cohibent catenæ Hor. O. 3, 4, 80, des chaînes retiennent captif Pirithoüs 3 retenir, contenir, empêcher : conatus alicujus Cic. Phil. 3, 5, arrêter les efforts de qqn ; cohibita ædificiorum altitudine Tac. Ann. 15, 43, en limitant (réduisant) la hauteur des maisons ; (provinciæ) quæ procuratoribus cohibentur Tac. H. 1, 11, (provinces) qui sont soumises à des procurateurs || manus, oculos, animum ab aliqua re Cic. Pomp. 66, maintenir ses mains, ses regards, ses pensées écartés de qqch. || non cohibere (vix cohibere) quominus et subj., ne pas empêcher (empêcher à peine) que : Tac. Ann. 2, 10 ; 2, 24 || [avec inf.] empêcher de : Calp. Ecl. 4, 20. → inf. pass. cohiberier Lucr. 3, 443.