Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: concipio

concipio concĭpĭō, cēpī, ceptum, ĕre (cum, capio), tr.

I [pr.] 1 prendre entièrement, contenir : (nuces) vix sesquimodio Varro R. 1, 7, 3, avoir de la peine à renfermer (des noix) dans un boisseau || [t. technique] capter (prendre) l'eau [par une canalisation] : in agro Frontin. Aqu. 5, dans un champ ; ex lacu Frontin. Aqu. 11, dans un lac 2 prendre sur soi, absorber : concipit Iris aquas Ov. M. 1, 271, Iris absorbe les eaux (Lucr. 6, 503 ; Ov. M. 6, 397) || flammam Cæs. C. 2, 14, 2 ; ignem Cic. de Or. 2, 190, prendre feu, s'enflammer ; trullis ferreis multum conceptum ignem (portare) Liv. 37, 11, 13, (porter) dans des vases de fer de gros feux allumés || pars (animæ) concipitur cordis parte quadam Cic. Nat. 2, 138, une partie de l'air est absorbée par une certaine partie du cœur || [en parl. de la terre] : concipere fruges Cic. Rep. 4, 1 ; semina Cic. Nat. 2, 26, recevoir dans son sein les céréales, les semences || [en part.] recevoir la fécondation, concevoir : cum concepit mula Cic. Div. 2, 49, quand la mule a conçu (Div. 2, 145 ; Nat. 2, 128) ; neminem eodem tempore ipso et conceptum et natum quo Africanum Cic. Div. 2, 95, [penser] que personne n'a été ni conçu ni mis au jour juste au même moment que l'Africain ; conceptus ex aliquo Cic. Clu. 31, conçu de qqn ; de lupo concepta Ov. M. 3, 214, conçue d'un loup ; anguis immanis concubitu conceptus Liv. 26, 19, 7, fruit de l'accouplement d'un serpent monstrueux 3 pass. concipi, se former, naître : torrens ex alio fonte conceptus Curt. 6, 4, 5, torrent venu d'une autre source ; in ea parte nivem concipi Sen. Nat. 4, 12, 1, [on croit] que la neige se forme là ; ex calore concepta pestis Col. Rust. 7, 5, 2, le fléau issu de la chaleur 4 [droit] : conceptum furtum Gell. 11, 18, 9 ; Gaius Inst. 3, 186, vol découvert chez qqn devant témoins.

II [fig.] 1 admettre (recevoir) dans sa pensée, concevoir : quantalibet magnitudo hominis concipiatur animo Liv. 9, 18, 8, on peut se former de la grandeur d'Alexandre l'idée que l'on voudra ; quod nunc ego mente concipio Liv. 1, 36, 4, ce qu'en ce moment je conçois par la pensée ; quid mirum, si in auspiciis animi imbecilli superstitiosa ista concipiant ? Cic. Div. 2, 81, quoi d'étonnant, si à propos des auspices les esprits faibles se forment ces idées superstitieuses ? hæc flagitia concipere animo Cic. Nat. 1, 66, avoir dans l'esprit ces opinions honteuses ; concipere animo potes quam simus fatigati Plin. Min. Ep. 3, 9, 24, tu peux imaginer combien nous sommes fatigués || saisir par l'intelligence, comprendre : habere bene cognitam voluptatem et satis firme conceptam animo atque comprehensam Cic. Fin. 2, 6, avoir du plaisir une connaissance exacte et une idée assez nettement saisie et embrassée par la pensée ; mens concipit id fieri oportere Cic. Off. 3, 107, l'intelligence comprend que cela doit être fait 2 prendre sur soi, se charger de, contracter : sunt graviora ea quæ concipiuntur animo, quam illa, quæ corpore Cic. Phil. 11, 9, les maux qui atteignent l'âme sont plus pénibles que ceux qui atteignent le corps ; auribus cupiditatem concepisti Cic. Verr. 2, 4, 101, c'est par les oreilles que le désir a pénétré en toi ; furor biennio ante conceptus Cic. Sulla 67, folie contractée deux ans auparavant ; inimicitiæ ex ædilitate conceptæ Cæs. C. 3, 16, 3, inimitié contractée depuis l'exercice de l'édilité ; spem regni concipere Liv. 4, 15, 4, concevoir l'espoir de régner ; macula bello superiore concepta Cic. Pomp. 7, souillure contractée dans la guerre précédente ; dedecus concipere Cic. Off. 1, 123, se couvrir de discrédit ; vitia Cic. Leg. 3, 32, contracter des vices || scelus in se concipere Cic. Verr. 2, 1, 9, se rendre coupable d'un crime (Cæs. C. 1, 74, 3) ; hoc nefario scelere concepto Cic. Verr. 2, 4, 72, ce crime odieux ayant été commis ; flagitium concipere Cic. Sulla 16, se rendre coupable d'un acte scandaleux 3 concevoir l'idée (la résolution) de : quid mali aut sceleris fingi aut cogitari potest, quod non ille conceperit ? Cic. Cat. 2, 7, peut-on imaginer ou évoquer une espèce de méfait ou de crime dont cet homme n'ait eu l'idée ? (Phil. 11, 9 ; Liv. 4, 15, 8 ) || aliquid spe concipere Liv. 33, 33, 8, tendre ses espérances vers qqch., avoir telle ou telle visée ; concipit æthera mente Ov. M. 1, 777, il ambitionne le ciel || Agrippam ferre ad exercitus non servili animo concepit Tac. Ann. 2, 39, il conçut le projet, qui n'était pas d'une âme d'esclave, de transporter Agrippa aux armées 4 assembler les mots en formule (verba concepta, cf. Serv. En. 12, 13 ) : verbis conceptis jurare Pl. Cist. 98, etc., prononcer un serment en forme (solennel) ; paucis verbis concipiendi juris jurandi mutatis Liv. 1, 32, 8, en changeant seulement quelques mots à la formule du serment ; sicut verbis concipitur more nostro Cic. Off. 3, 108, [jurer] selon la formule en usage chez nous ; vadimonium concipere Cic. Q. 2, 13, 3, rédiger une assignation suivant les formes (fœdus Virg. En. 12, 13, un traité) || concipere verba Cato Agr. 139, prononcer une formule ; nisi in quæ ipse concepisset verba juraret Liv. 7, 5, 5, s'il ne jurait dans les termes qu'il aurait lui-même formulés ; cum cetera juris jurandi verba conciperent Tac. H. 4, 31, en prononçant le reste de la formule du serment || [religion] annoncer par de certaines formules, d'une manière solennelle : Latinas non rite concepisse Liv. 5, 17, 2, n'avoir pas annoncé les féries latines dans les formes prescrites ; v. conceptivus.