Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: condo

condo condō, dĭdī, dĭtum, ĕre (cum, do), tr., 1 placer ensemble, établir en un tout ; [d'où] fonder, établir : urbem Cic. Cat. 3, 2, etc., fonder une ville ; post Romam conditam Cic. Tusc. 1, 3, après la fondation de Rome ; jam a condita urbe Cic. Phil. 3, 9, depuis la fondation de la ville || civitates Cic. Rep. 1, 12, fonder des cités (des états) ; in ea republica, quam Romulus condidit Cic. Rep. 2, 51, dans la forme de gouvernement fondée par Romulus ; condere lustrum, v. lustrum ; Romanam gentem Virg. En. 1, 33, fonder la nation romaine ; aurea sæcula Virg. En. 6, 791, établir l'âge d'or || rédiger, composer : nova jura Liv. 3, 33, 6, rédiger un nouveau code ; leges Liv. 3, 34, 1, rédiger des lois ; carmen Cic. Rep. 4, 12 (Tusc. 4, 4 ), composer une poésie ; Græcum poema condidit Cic. Att. 1, 16, 15, il a achevé un poème grec ; qui de moribus eorum memorias condiderunt Gell. 11, 18, 17, ceux qui ont assemblé (rédigé) des souvenirs historiques sur leurs mœurs ; præcepta medendi Plin. 26, 10, rédiger des préceptes de médecine || décrire, chanter : Cæsaris acta Ov. Tr. 2, 1, 336, chanter les actes de César ; tristia bella Virg. B. 6, 7, raconter les tristes guerres ; [abst] Homero condente Plin. 13, 38, au temps des poèmes d'Homère 2 mettre de côté, garder en sûreté, mettre en réserve : fructus Cic. Nat. 2, 156, serrer des fruits ; pecuniam Cic. Clu. 72, tenir caché de l'argent ; mustum in dolium Varro R. 1, 65, 1 ; cineres in urnas Suet. Cal. 15, renfermer le moût dans un tonneau, les cendres dans des urnes ; aliquid proprio horreo Hor. O. 1, 1, 9, serrer qqch. dans son propre grenier ; ex illa olea arcam esse factam eoque conditas sortes Cic. Div. 2, 86, [on dit] que de cet olivier fut fait un coffret et qu'on y renferma les sorts ; litteras publicas in ærario sanctiore conditas habere Cic. Verr. 2, 4, 140, tenir les registres publics enfermés dans la partie la plus secrète des archives ; id domi nostræ conditum putabamus Cic. Verr. 2, 2, 5, nous considérions que ces productions étaient serrées chez nous (Mur. 49 ) || nec ex novis fructibus est unde tibi reddam quod accepi nec ex conditis Cic. Br. 16, je n'ai pas de quoi te rendre ce que j'ai reçu ni en prenant sur la récolte nouvelle ni en prenant sur celle qui est en réserve || remettre au fourreau : condere gladium Sen. Ira 1, 18, 4, rengainer son glaive (Ben. 5, 16, 5 ; Curt. 10, 9, 5 ; Tac. H. 4, 56, etc.) || enfermer qqn : in carcerem Cic. Verr. 2, 5, 76 ; Liv. 26, 16, 6 ; etc., en prison ; aliquem vivum in arcam Liv. 27, 37, 6, enfermer qqn vivant dans un coffre ; in vincula Liv. 23, 38, 7, jeter qqn dans les fers || [fig., poét.] : in altitudinem conditus (Domitianus) Tac. H. 4, 86, (Domitien) profondément enfoui au fond de lui-même (avec une dissimulation profonde) || ensevelir : in sepulcro conditus Cic. Leg. 2, 51, enfermé dans un tombeau ; sepulcro animam condere Virg. En. 3, 68, enfermer l'âme dans le tombeau (ossa terra Virg. En. 5, 48, les ossements dans la terre) ; siti dicuntur ii qui conditi sunt Cic. Leg. 2, 57, « déposés » ne peut se dire que de ceux qui sont ensevelis ; Persæ cera circumlitos (mortuos) condunt Cic. Tusc. 1, 108, les Perses ensevelissent les morts après les avoir enduits de cire || [fig.] renfermer : omne bonum in visceribus Cic. Tusc. 5, 27, renfermer le souverain bien dans les entrailles, cf. Cat. 3, 26 ; Div. 1, 128 ; meo in pectore conditumst consilium Pl. Ps. 575, le conseil est enfermé dans mon cœur ; (signa) condita mente teneto Virg. En. 3, 388, (ces signes) tiens-les enfermés dans ton esprit || [poét.] condita præcordia Hor. S. 1, 4, 89, cœurs fermés (qui ne s'ouvrent pas, qui ne laissent pas voir leurs sentiments) 3 éloigner des regards, cacher : turmas medio in saltu Liv. 27, 26, 8, cacher des escadrons au milieu des bois ; caput inter nubila Virg. En. 4, 177, cacher sa tête au milieu des nues ; se condere silvis Virg. B. 8, 97, sa cacher dans les forêts ; in tenebras se condere Sen. Marc. 22, 6, s'ensevelir dans les ténèbres || sol se condit in undas Virg. G. 2, 438, le soleil se cache dans les ondes ; (sol) cum referet diem condetque relatum Virg. G. 1, 458, quand le soleil ramènera la lumière, puis, une fois ramenée, la cachera ; nubes condidit lunam Hor. O. 2, 16, 3, un nuage a caché la lune ; in mare conditur Ufens Virg. En. 7, 802, l'Ufens se perd dans la mer || enfoncer une épée : alicui in pectore ensem Virg. En. 9, 348, enfoncer son épée dans la poitrine de qqn (in pectus Ov. M. 13, 392 ; pectore Ov. M. 13, 459 ) || achever un certain laps de temps : longos cantando condere soles Virg. B. 9, 52, passer de longs jours à chanter ; condit quisque diem collibus in suis Hor. O. 4, 5, 28, chacun achève le jour sur ses coteaux ; longissimus dies cito conditur Plin. Min. Ep. 9, 36, 4, la journée la plus longue est vite écoulée || [fig.] iram condere Tac. Ann. 2, 28, cacher sa colère ; condito odio Tac. H. 2, 30, tenant leur haine cachée ; detegant nequiquam conditas insidias Liv. 10, 4, 10, qu'ils dévoilent leur embuscade dissimulée en vain || [poét.] cacher un lieu à la vue = le perdre de vue, le laisser derrière soi : Val. Flacc. 2, 443 ; 4, 636 ; 5, 106.