Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: confero

confero cōnfĕrō, contŭlī, collātum (conlātum), cōnferre, tr., 1 apporter ensemble, apporter de tous côtés, amasser, réunir : urbis ornamenta domum suam Cic. Verr. 2, 4, 121, amasser chez lui les ornements de la ville ; frumentum conferri, comportari dicere Cæs. G. 1, 16, 4, ils disaient qu'on réunissait le blé, qu'on en faisait le transport ; arma conferre Cæs. G. 1, 27, 4, etc., apporter en un même point (livrer) les armes ; jubet sarcinas conferri Cæs. G. 7, 18, 4 (ou in unum locum conferri G. 1, 24, 3), il ordonne de réunir [en un seul endroit] les bagages ; collatis militaribus signis Cæs. G. 7, 2, 2, les étendards étant réunis || in unum conferre vires suas Liv. 3, 8, 11, rallier ses troupes, les concentrer (29, 39, 3 ; 32, 30, 2, etc.) || in pauca conferre Cic. Cæc. 17 ; Off. 3, 118, résumer en peu de mots 2 apporter comme contribution : in commune aliquid Cic. Quinct. 12, verser une somme à la communauté [= à l'actif de l'association] ; ad honores alicujus pecunias Cic. Verr. 2, 2, 152 ; in statuas Cic. Verr. 2, 2, 145, contribuer de son argent à rendre des honneurs à qqn, à lui élever des statues ; tributum conferre in rem Liv. 4, 60, 5, payer une taxe (un impôt) comme contribution pour qqch. (Cic. Off. 2, 74) ; auctor conferendi Liv. 29, 16, 2, qui prend l'initiative de proposer une contribution volontaire || [fig.] : pater Tiberi plurimum ad victoriam contulit Suet. Tib. 4, 1, le père de Tibère contribua beaucoup à la victoire ; aliquid iram ad magnitudinem animi conferre Sen. Ira 1, 20, 1, [croire] que la colère contribue à la grandeur d'âme || d'où conferre = être utile (cf. συμφέρει) : multum veteres etiam Latini conferunt Quint. 1, 8, 8, même les anciens écrivains latins sont d'un grand profit (2, 5, 16 ; 4, 2, 123, etc.) 3 rapprocher, placer tout près : capita Cic. Verr. 2, 3, 31 ; Liv. 2, 45, 7, rapprocher les têtes pour conférer, s'entretenir à l'écart, tenir une conférence || [idée d'hostilité] : castra castris conlata Cic. Div. 2, 114, camp rapproché du camp ennemi (deux armées en présence) ; castris Scipionis castra conlata habere Cæs. C. 3, 79, 3, camper à proximité de Scipion (le serrer de près), cf. Hirt. G. 8, 9, 2 ; Liv. 8, 23, 9, etc. ; exercitus cum quo castra conlata habuerit Liv. 27, 47, 6, l'armée à côté de laquelle il avait campé (26, 12, 14) || surtout arma, manum, gradum, pedem, signa conferre = en venir aux mains, engager le combat : arma cum hominibus necessariis Cæs. C. 1, 74, 2, se battre contre des amis ; manum cum hoste Liv. 9, 5, 10 (Cic. Font. 12 ; Domo 53), en venir aux mains avec l'ennemi ; gradum cum aliquo Liv. 7, 33, 11, se rencontrer avec qqn, l'avoir pour adversaire ; conlato gradu Tac. H. 2, 42, dans un corps à corps ; pedem conferre Cic. Planc. 48, se mesurer de près avec qqn ; collatum pedem non ferre Liv. 6, 13, 2, ne pas soutenir une lutte corps à corps ; pes cum pede collatus Liv. 28, 2, 6, se battant pied contre pied ; signa conferre Cic. Mur. 20, faire s'affronter les enseignes, en venir aux prises ; signis collatis Cic. Pomp. 66, etc., en bataille rangée (Liv. 29, 18, 10, etc.) ; signa conferre cum Alexandrinis Cic. Pis. 49 (Liv. 1, 33, 4, etc.), livrer bataille aux Alexandrins ; vires conferre Liv. 21, 50, 1, en venir aux prises (4, 27, 5 ; 42, 47, 8) ; se viro vir contulit Virg. En. 10, 734, il l'affronta dans un combat d'homme à homme ; [abst] : mecum confer Ov. M. 10, 603, mesure-toi avec moi 4 mettre en commun des propos, échanger des propos : conferunt sermones inter sese Pl. Curc. 290, ils échangent des propos entre eux ; sermonem cum aliquo Cic. Inv. 2, 14 ; Off. 1, 136, etc. (sermones Cic. Off. 2, 39 ; Phil. 2, 38), s'entretenir avec qqn ; inter nos conferre sollicitudines nostras Cic. Fam. 6, 21, 2, nous communiquer nos inquiétudes ; coram conferre quæ volumus licebit Cic. Att. 2, 25, 2, nous pourrons échanger de vive voix les idées que nous voulons ; id coram inter nos conferemus Cic. Att. 1, 20, 1, nous en parlerons ensemble ; inter se conferre injurias Tac. Agr. 15, se faire part des injustices subies ; [abst] : nisi contulerimus inter nos quid sit ipsum bonum Cic. Fin. 2, 4, sans avoir examiné en commun ce que nous entendons par le bien lui-même (4, 74 ; Div. 2, 28) 5 mettre ensemble pour comparer, rapprocher, mettre en parallèle : conferte Verrem, non ut hominem cum homine comparetis Cic. Verr. 2, 4, 121, mettez Verrès à côté, non pour faire une comparaison des deux personnages ; vitam inter se utriusque conferte Cic. Com. 20, mettez la vie de l'un et de l'autre en parallèle ; pacem cum bello Cic. Verr. 2, 4, 121, rapprocher l'état de paix de l'état de guerre ; cum Lycurgo et Solone nostras leges Cic. de Or. 1, 197 (= cum legibus Lycurgi), comparer nos lois à celles de Lycurgue et de Solon ; aliquem cum aliquo aliqua re Cic. Br. 272, comparer qqn à qqn sous le rapport de qqch. || [avec dat.] : parva magnis Cic. Br. 213, comparer de petites choses aux grandes (Or. 14 ; Rep. 3, 34, etc.) ; ne minima quidem ex parte Lycurgi legibus et disciplinæ conferendi sunt (Pausanias et Lysander) Cic. Off. 1, 76 (= eorum res gestæ), leurs exploits ne peuvent en aucune façon être mis en parallèle avec les lois et la discipline établies par Lycurgue || bos ad bovem collatus Varro L. 9, 28, un bœuf comparé à un bœuf (10, 37 ; 10, 45, etc.) || collationner : Cic. Verr. 2, 2, 190 6 porter en un point, transporter : suas rationes et copias in illam provinciam contulerunt Cic. Pomp. 17, ils [les publicains] ont porté dans cette province leurs spéculations et leurs fonds ; nihil umquam domum suam contulit Nep. Ages. 7, 3, il ne transporta jamais rien [aucun cadeau] chez lui ; iter Brundisium versus contuli Cic. Att. 3, 4, j'ai dirigé ma route sur Brindes || se conferre, a) se transporter, se réfugier : se suaque omnia in oppidum contulerunt Cæs. G. 2, 13, 2, ils se transportèrent, eux et tous leurs biens, dans la ville ; cum se Rhodum contulisset Cic. de Or. 3, 213, s'étant réfugié à Rhodes ; se ad inimicos tuos contulit Cic. Verr. 2, 1, 77, il s'est joint à tes ennemis ; b) se porter (se tourner) vers une chose, se consacrer à : ad historiam Cic. de Or. 2, 57 ; ad poetas, ad geometras, ad musicos Cic. de Or. 3, 58, se consacrer à l'histoire, à la poésie, à la géométrie, à la musique ; ad amicitiam alicujus Cic. Br. 281, rechercher l'amitié de qqn ; ad salutem rei publicæ defendendam Cic. Fam. 11, 7, 2, se porter au secours de l'État ; in salutem rei publicæ Cic. Phil. 12, 7, se dévouer au salut de l'État 7 porter (reporter) à une date déterminée : aliquid in longiorem diem Cæs. G. 1, 40, 14, reporter qqch. à une date plus éloignée ; cædem optimatium in ante diem quintum Kalendas Novembres Cic. Cat. 1, 7, fixer au cinquième jour avant les Kalendes de novembre le massacre des citoyens les meilleurs || supplicia ad tuum, non ad rei publicæ tempus conferes Cic. Verr. 2, 5, 77, ces châtiments, tu les différeras jusqu'au moment opportun pour toi, non pour l'État 8 porter (faire passer) dans un ouvrage : dierum quinque scholas in totidem libros contuli Cic. Tusc. 1, 8, les conférences ayant duré cinq jours, je les ai rédigées en autant de livres (Fam. 6, 18, 3 ; Att. 13, 13, 1) 9 conférer ; a) [officiellt] confier (des honneurs) à qqn : in aliquem honores maximos Cic. Phil. 13, 9, conférer à qqn les plus grands honneurs (Rep. 3, 27 ) ; curam restituendi Capitoli in Lucium Vestinum confert Tac. H. 4, 53, il confie à Lucius Vestinus la charge de rebâtir le Capitole (H. 1, 1 ; Ann. 3, 71, etc.) ; b) soumettre au jugement de qqn : ad arbitrium alicujus aliquid Cic. Fam. 1, 9, 23 10 consacrer, employer, appliquer à : prædam in monumenta deorum immortalium Cic. Agr. 2, 61, consacrer le butin à des monuments aux dieux immortels ; aliquid in rem publicam conservandam Cic. Pomp. 49, consacrer qqch. au salut de l'État ; quicquid habuit virium, id in eorum libertatem defendendam contulit Cic. Phil. 10, 16, tout ce qu'il avait de forces, il l'employa à défendre leur liberté ; omnia mea studia in istum unum confero Cic. Q. 2, 13, 2, je concentre sur lui toutes les marques de mon dévouement ; omne reliquum tempus non ad oblivionem veteris belli, sed ad comparationem novi contulit Cic. Pomp. 9, il employa tout le reste du temps non pas à oublier l'ancienne guerre, mais à en préparer une nouvelle ; ad hominum utilitatem suam prudentiam conferunt Cic. Off. 1, 156, ils font servir leur sagesse (clairvoyance) à l'intérêt de leurs semblables ; ad philosophiam suam operam conferre Cic. Fam. 4, 3, 4, donner tous ses soins à la philosophie ; ad populi Romani gloriam celebrandam omne ingenium conferre Cic. Arch. 19, consacrer tout son talent à répandre la gloire du peuple romain 11 faire porter sur, imputer à : in aliquem culpam Cic. Or. 137, rejeter la faute sur qqn ; crimina in aliquem Cic. Cæl. 30, faire porter des accusations sur qqn ; (rei) causam in aliquem Cic. Verr. 2, 1, 83 ; in tempus Cic. de Or. 3, 228, faire retomber la responsabilité (de qqch.) sur qqn, sur le temps (le manque de temps) ; permulta in Plancium, quæ ab eo numquam dicta sunt, conferuntur Cic. Planc. 35, on impute à Plancius un très grand nombre de propos qu'il n'a jamais tenus (Mil. 70 ; de Or. 2, 182 ; Sest. 40 ; Q. 1, 3, 8 ; Fam. 5, 5, 2) || qui suum timorem in rei frumentariæ simulationem angustiasque itineris conferrent Cæs. G. 1, 40, 10, ceux qui mettaient leur frayeur sous le couvert d'une prétendue difficulté d'approvisionnement..., ceux qui pour cacher leur frayeur mettaient en avant les prétendues difficultés de l'approvisionnement et même les difficultés de la route 12 faire porter (placer) sur qqn des bienfaits, des faveurs, etc. : hæc beneficia tum in rem publicam, tum in singulos cives conferuntur Cic. Off. 2, 65, ces bienfaits se dispensent tantôt à l'ensemble de l'État, tantôt à des citoyens individuellement ; mores ejus in quem beneficium conferetur Cic. Off. 1, 45, les mœurs de celui qui sera l'objet du bienfait ; beneficia, quæ in me contulistis Cic. Mil. 100, les faveurs que vous m'avez prodiguées ; officia meminisse debet is in quem conlata sunt, non commemorare qui contulit Cic. Læl. 71, c'est le devoir pour celui à qui on a rendu des services de s'en souvenir, pour celui qui les a rendus de ne pas les rappeler. ERR. G2000 : Liv. 40, 60, 5, au lieu de 4, 60, 5.