Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: consolatio

consolatio cōnsōlātĭō, ōnis, f. (consolor), 1 consolation : non egere consolatione Cic. Tusc. 3, 77, n'avoir pas besoin de consolation ; consolatio malorum Cic. Fam. 6, 4, 2, consolation dans le malheur ; consolatio litterarum tuarum Cic. Fam. 5, 13, 1, la consolation que m'apporte ta lettre || illa consolatio avec prop. inf. Cic. Fam. 6, 4, 4, cette consolation, à savoir que ; [avec ut subj.] Fam. 5, 16, 2 ; [avec quod] Mil. 100 || [fig.] consolation, discours, écrit destiné à consoler : Cic. de Or. 3, 211 ; Quint. 10, 1, 47 || titre d'un traité : in Consolationis libro Cic. Tusc. 4, 63 ; in Consolatione Cic. Tusc. 1, 65, dans ma «Consolation» 2 soulagement, encouragement : timoris consolatio tua Cic. Att. 1, 17, 6, tes encouragements dans mes craintes.