Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: copulo

copulo cōpŭlō, āvī, ātum, āre (copula), tr., 1 lier ensemble, attacher : hominem cum belua Cic. Ac. 2, 139, unir l'homme à la bête ; auro res aurum copulat Lucr. 6, 1078, une substance soude l'or à l'or ; copulati in jus pervenimus Cic. Verr. 2, 4, 148, accrochés l'un à l'autre nous arrivons devant le préteur || unir, associer : voluptatem cum honestate Cic. Tusc. 5, 85, joindre la volupté à la vertu (Fin. 1, 50 ; Off. 3, 119 ) ; quid naturæ copulatum habuit Alcibiadis somnium ? Cic. Div. 2, 143, quel lien avec la nature trouve-t-on dans le songe d'Alcibiade ? || former d'une façon solide (bien liée) : concordiam copulare Liv. 4, 43, 11, établir fermement la concorde 2 [rhét.] a) lier des mots et les fondre en un seul dans la prononciation : Cic. Or. 154 ; b) verba copulata, simplicia Cic. Or. 115, mots groupés en phrase, considérés isolément ; Quint. 10, 6, 2 || [log.] proposition qui se lie à une autre : Cic. Fato 30 ; cf. Gell. 16, 8, 10. → forme sync. coplata Lucr. 6, 1086 || inf. pass. copularier Arn. 6, 22.