Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: culpa

culpa culpa, æ, f., 1 faute, culpabilité : in culpa esse Cic. Læl. 78, être coupable ; in simili culpa esse Cic. Fin. 1, 33, commettre la même faute ; culpa est in aliquo Cic. Fam. 1, 9, 13, une faute est imputable à qqn ; non est ista mea culpa, sed temporum Cic. Cat. 2, 3, ce n'est pas là ma faute, mais celle des circonstances ; in hoc uno genere omnes inesse culpas istius maximas avaritiæ, majestatis... crudelitatis Cic. Verr. 2, 5, 42, [en affirmant] que dans ce seul chef d'accusation se trouvent renfermées toutes les formes les plus graves de sa culpabilité, cupidité, lèse-majesté... cruauté ; culpa corrupti judicii Cic. Verr. 2, 5, 183, la responsabilité de la corruption des juges ; alicujus rei culpam in aliquem conjicere Cæs. G. 4, 27, 4, rejeter la responsabilité d'une chose sur qqn ; suam culpam in senectutem conferunt Cic. CM 14, ils rejettent sur la vieillesse une faute qui leur est imputable ; culpam in aliquem transferre Cic. Font. 18 ; derivare Cic. Verr. 2, 2, 49, faire passer, détourner une faute sur qqn ; culpam rei sustinere Cic. Leg. 3, 37, porter la responsabilité d'une chose ; alicujus culpam in se suscipere Cic. Verr. 2, 4, 91, prendre sur soi la faute de qqn ; sunt ista non naturæ vitia, sed culpæ Cic. Tusc. 3, 73, ces défauts-là relèvent non pas de la nature, mais de notre responsabilité [ils nous sont imputables] 2 faute, écart passionnel : Virg. En. 4, 19 ; Ov. M. 2, 37, etc. ; Tac. Ann. 3, 24 3 [droit] faute commise par négligence, négligence : Dig. 17, 2, 72, etc.; Hor. S. 2, 6, 6 4 [poét., sens concret] le mal (ce qui pèche, ce qui est défectueux) : Virg. G. 3, 468 || défectuosité d'un travail : Vitr. Arch. 3, 1, 4. → forme ancienne colpa Prisc. Gramm. 1, 35.