Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: curiosus

curiosus cūrĭōsus, a, um (cura), 1 qui a du soin, soigneux : in omni historia curiosus Cic. Tusc. 1, 108, qui apporte ses soins à toute espèce de recherche historique ; ad investigandum curiosior Cic. Fam. 4, 13, 5, plus scrupuleux dans ses recherches ; medicinæ Plin. 25, 7, qui s'applique à la médecine 2 soigneux à l'excès, minutieux : Varro L. 6, 46 ; Quint. 8, 3, 55 ; cf. Gell. 13, 1 ; 18, 15 3 avide de savoir, curieux : curiosissimi homines Cic. Nat. 1, 97, les hommes les plus avides de savoir (Fam. 3, 1, 1 ; Varro R. 2, 3, 5 ) ; curiosis oculis Cic. Sest. 22, avec des yeux curieux ; omnia scire, cujuscumque modi sint, cupere curiosorum est putandum Cic. Fin. 5, 49, désirer tout savoir, sans choix, doit être regardé comme le fait d'une pure curiosité || [mauv. part] curieux, indiscret : Cic. Fin. 1, 3 ; Fl. 70 || vétilleux : Cic. Fin. 2, 28 || [pris substt] espion : Suet. Aug. 27 ; [et plus tard] agent de police secrète : Cod. Just. 12, 22, tit., etc. 4 qui a du souci, cf. curio 3 : Afran. 250.