Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: dignus

dignus dignus, a, um (*decnos, decet), digne de, qui mérite [en bonne ou mauv. part] : 1 [avec abl.] : vir majoribus suis dignissimus Cic. Phil. 3, 25, cet homme si digne de ses ancêtres ; summa laude Cic. Rep. 3, 7, digne de la plus grande estime ; audacia odio digna Cic. Verr. 2, 4, 73, audace qui mérite la haine ; aliquid memoria dignum consequi Cic. Rep. 1, 13, accomplir des choses dignes de mémoire ; res digna regio munere, digna Capitolio Cic. Verr. 2, 4, 65, objet digne d'être offert en présent par un roi, digne du Capitole ; (meus discessus) misericordia dignior quam contumelia Cic. Pis. 32, (mon départ) plus digne de compassion que d'outrage || aliquid piaculo dignum Liv. 40, 13, 4, qq. action qui mérite une expiation ; [avec supin, en -u] : nihil dignum dictu Liv. 4, 30, 4, rien qui mérite d'être mentionné, cf. Plin. 6, 97 ; Liv. 9, 43, 6 ; 25, 1, 5 ; Suet. Aug. 43 ; Tac. Agr. 1 2 [avec qui subj.] : dignus qui imperet Cic. Leg. 3, 5, digne de commander ; homines digni quibuscum disseratur Cic. Ac. 2, 18, hommes qui méritent qu'on raisonne avec eux ; (Diana) etiam hostibus digna, quam sanctissime colerent, videbatur Cic. Verr. 2, 4, 72, (cette statue de Diane) même aux yeux des ennemis méritait d'eux le plus saint des cultes 3 avec inf. [poét.] : Virg. B. 5, 54 ; etc. Hor. S. 1, 4, 3, etc.; Ov. M. 1, 241, etc. ; (auctores) quibus dignius credi est Liv. 8, 26, 6, (les sources) les plus dignes de foi 4 [avec ut] Pl. Mil. 1140 ; Liv. 23, 42, 13 ; 24, 16, 19 ; Quint. 8, 5, 12 ; 12, 11, 24 5 [avec gén.] : Pl. Trin. 1153 ; L. Cornelius Balbus d. Cic. Att. 8, 15 a, 1 ; Tac. Ann. 15, 14 ; Ov. Tr. 4, 3, 57 6 [avec acc. de pron. n.] : scire quid dignus siem Pl. Capt. 969, savoir ce que je mérite (Ter. Phorm. 519) 7 [avec ad] ad tuam formam dignast Pl. Mil. 968, elle mérite de t'être comparée pour la beauté ; dignus huic ad imitandum Cic. Rep. 1, 30, digne de lui servir de modèle || [avec dat., décadence] : Vop. Prob. 24, 6 ; CIL 8, 9080 8 [pris abst] digne, méritant : diligere non dignos Cic. Læl. 78, donner son affection à des gens indignes ; ipse per se dignus Cic. Arch. 6, ayant par lui-même tous les titres à cette distinction ; [pris substt] Cic. Phil. 3, 22, un homme digne || digna causa Liv. 21, 6, 4, cause juste ; pro magnitudine rerum aliquid dignum eloqui Cic. Cæcil. 42, eu égard à l'importance de l'affaire, prononcer les paroles qui conviennent, cf. Sall. C. 51, 8 ; Ter. Hec. 209 ; dignum operæ pretium venit cum... Quint. 12, 6, 7, un juste prix de la peine se présente quand..., on fait une œuvre qui en vaut la peine quand..., cf. Liv. 21, 48, 6 || dignum est, il est digne, il convient, il est juste (approprié) : [avec prop. inf.] quid minus est dignum quam tibi pejus quidquam videri dedecore ? Cic. Tusc. 2, 14, qu'y a-t-il de moins séant que de voir qu'à tes yeux il y a qqch. de pis que le déshonneur ? || minus ægre quam dignum erat Liv. 1, 14, 3, avec moins de peine qu'il ne convenait.