Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: diu

diu,¹ 1 dĭū,

I locatif (dius 2), pendant le jour [touj. joint à noctu] : Pl. ; Sall. J. 38, 3 ; 44, 5 ; Tac. Ann. 15, 12 ; H. 2, 5 || forme dius Titin. 13 ; Pl. *Merc. 862.

II adv., 1 longtemps, pendant longtemps : Cic. de Or. 1, 152 ; quid est in hominis vita diu ? Cic. CM 69, qu'est-ce que longtemps dans la vie humaine ? || diutius Cic. Læl. 104 ; Cæs. G. 1, 16, 5 ; diutissime Cic. Læl. 4 ; Cæs. G. 6, 21, 4 || parum diu Cic. Tusc. 1, 109, trop peu de temps ; minus diu Cic. Att. 7, 3, 1, moins longtemps 2 depuis longtemps, surtout avec jam, v. jam diu ; non diu Ter. Ad. 649, il n'y a pas longtemps ; hau sane diust quom Pl. Merc. 541, il n'y a pas bien longtemps que ; jam diu factumst postquam Pl. Pers. 822, il y a longtemps que ; jam diust quod Pl. Amph. 302, il y a longtemps que [v. Gaffiot, 1906, p. 6].