Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: eruo

eruo ērŭō, rŭī, rŭtum, ĕre, tr., 1 tirer en creusant, en fouillant, déterrer, extraire, arracher : aliquid obrutum Cic. Fin. 4, 10, déterrer qqch. qui est enfoui ; mortuum Cic. Div. 1, 57, extraire un mort [caché sous un amoncellement de fumier] ; oculum Plin. 25, 89, arracher un œil ; [poét.] eruitur oculos Ov. M. 12, 269, on lui arrache les yeux 2 [poét.] détruire de fond en comble : Virg. En. 2, 612 ; Sil. 3, 213 || [fig.] Virg. En. 2, 5 ; Tac. H. 4, 72 3 [fig.] déterrer, découvrir, tirer au jour : scrutari locos, ex quibus argumenta eruamus Cic. de Or. 2, 146, explorer les sources où nous pouvons puiser des arguments ; ex annalium vetustate eruenda est memoria nobilitatis tuæ Cic. Mur. 16, il faut aller chercher dans la poudre des annales le souvenir de ta noblesse ; exercitatione memoriam eruere Cic. de Or. 2, 360, faire sortir la mémoire (se donner de la mémoire) par l'exercice ; mihi erues qui decem legati Mummio fuerint Cic. Att. 13, 30, 3, tu me trouveras les noms des dix commissaires de Mummius. → part. fut. eruturus Just. 5, 8, 5, eruiturus Prisc. Gramm. 10, 13.