Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: evoco

evoco ēvŏcō, āvī, ātum, āre, tr., 1 appeler à soi, faire venir : aliquem Cic. Verr. 2, 4, 76, mander qqn près de soi ; mercatores undique ad se Cæs. G. 4, 20, 4, faire venir à soi de toutes parts les marchands ; nostros ad pugnam evocant Cæs. G. 5, 58, 2, ils appellent les nôtres au combat || tirer à soi, attirer : sucum Col. Rust. 9, 14, 15, pomper le suc ; vitis evocata ad fructum Plin. 28, 251, vigne amenée au fruit || deos Liv. 5, 21, 5, évoquer les dieux, les attirer de la ville ennemie chez soi || familiam e tenebris in lucem Cic. Dej. 30, tirer une famille de l'obscurité et la mettre en lumière 2 [officiel] appeler, mander : magistratus ad se Cic. Verr. 2, 2, 162, convoquer les magistrats, cf. Cæs. G. 5, 54, 1 ; 7, 33, 2 || [milit.] appeler pour la guerre : Cæs. G. 7, 58, 4, etc. ; [en part.] rappeler les vétérans sous les drapeaux : Cæs. C. 1, 3, 2 ; d'où [le subst.] evocati, les vétérans rappelés en service volontaire, les rappelés : Cæs. G. 3, 20, 2 ; 7, 65, 5 ; Cic. Fam. 3, 6, 5 ; Sall. C. 59, 3 || faire venir, évoquer des témoins : Tac. Ann. 13, 52 3 [fig.] attirer, provoquer : probitas gratuita... nec præmiorum mercedibus evocata Cic. Fin. 2, 99, une probité désintéressée... et qui ne se montre pas contre paiement d'une récompense, cf. Cic. Dej. 40 ; iram alicujus Sen. Ira 3, 8, 5, provoquer la colère de qqn || aliquem in sævitiam Sen. Ira 3, 5, 1, amener qqn à la cruauté.