Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: aestimo

aestimo æstĭmō (æstŭmō), āvī, ātum, āre, tr. 1 estimer, évaluer, priser : frumentum Cic. Verr. 2, 1, 95 ; possessiones Cic. Off. 2, 85, estimer le blé, des propriétés || id quanti æstimabat, tanti vendidit Cic. Verr. 2, 4, 10, il a vendu l'objet au prix qu'il l'évaluait ; pluris Cic. Off. 3, 62 ; minoris Cic. Att. 9, 9, 4 estimer plus, moins || ternis denariis frumentum Cic. Verr. 2, 5, 83, estimer le blé à trois deniers par boisseau ; duodevicenis denariis æstimati Liv. 21, 41, 6, estimés dix-huit deniers chacun ; permagno aliquid Cic. Verr. 2, 4, 13, estimer qqch. à très haut prix || rei pretium Cic. Verr. 2, 5, 23, évaluer le prix d'une chose ; alicui (ou alicujus) litem æstimare Cic. Verr. 2, 3, 184 ; 4, 22 [après avoir porté leur sentence de condamnation, les juges, dans une seconde sentence, fixaient le montant de la condamnation, de l'amende (v. Clu. 116)] ; lis ejus æstimatur centum talentis Nep. Timoth. 3, 5, le montant de sa condamnation est fixé à cent talents ; pugnatum est, uti lis hæc capitis æstimaretur Cic. Clu. 116, on batailla pour que cette affaire fût évaluée comme une affaire capitale [pour que la condamnation fût celle d'un procès capital] ; lites severe æstimatæ Cic. Mur. 42, une taxation sévère des amendes || litem æstimare Cæs. G. 5, 1, 9, évaluer l'objet de la contestation, apprécier le dommage, cf. Liv. 29, 9, 10 ; noxam pari pœna Liv. 28, 31, 6, taxer un méfait à une peine égale ; voluntatis nostræ tacitæ velut litem æstimari audio Liv. 45, 24, 2, j'entends dire que nos intentions secrètes sont comme frappées d'une condamnation 2 apprécier, estimer : aliquem Sen. Ben. 2, 28, 1, etc.; Liv. 40, 20, 3, etc. ; aliquid Cic. Mur. 10, etc., estimer qqn, qqch. ; magni Cic. Att. 10, 1, 1 ; magno Cic. Tusc. 3, 8 ; pluris Cic. Fin. 3, 39 ; minoris Cic. Ac. 1, 37, estimer beaucoup, davantage, moins ; levi momento aliquid Cæs. G. 7, 39, 3, considérer qqch. comme de peu d'importance ; Aquitania ex tertia parte Galliæ est æstimanda Cæs. G. 3, 20, 1, l'Aquitaine doit être évaluée au tiers de la Gaule || Atheniensium res gestæ, sicuti ego æstumo, satis amplæ fuere Sall. C. 8, 2, ce qu'ont fait les Athéniens a été, d'après mon appréciation personnelle, vraiment grand, cf. J. 110, 5 ; si quis vere æstimet Liv. 30, 22, 3, si l'on apprécie les faits exactement ; nec, quantus numerus sit, æstimari potest Liv. 10, 33, 2, et il est impossible d'évaluer le nombre [des ennemis] ; in universum æstimanti plus penes peditem roboris Tac. G. 6, à faire une appréciation d'ensemble, il y a plus de force dans l'infanterie ; quod carum æstumant Sall. J. 85, 41, ce qu'ils mettent à haut prix 3 [rare au lieu de existimare], penser, juger : a) [avec un attribut] : Acc. Tr. 384 ; Varr. d. Non. 528 ; ille eo processit, ut nihil gloriosum nisi tutum æstumet Sall. Lep. 8, il en est venu au point de penser qu'il n'y a de glorieux que ce qui est sûr ; b) [av. prop. inf.] : satis æstimare firmari domum adversum iniquas Agrippinæ offensiones Tac. Ann. 4, 39, il jugeait suffisant que sa maison fût affermie contre les injustes ressentiments d'Agrippine ; adjuvari se... æstimant Sen. Nat. 1, 1, 13, ils croient être secondés ; cf. Plin. 11, 197 ; Phædr. 3, 4, 5 ; 4, 19, 15. réf. à Phèdre contrôlées gg via bm