Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: exorior

exorior exŏrĭor, ortus sum, orīrī, intr., naître, se lever ; sortir, tirer son origine, dériver, découler ; paraître, se montrer, commencer : post solstitium Canicula exoritur Cic. Div. 2, 93, après le solstice la Canicule se lève ; [le soleil] Nat. 2, 68 ; amnis exoriens penitus media ab regione diei Lucr. 6, 723, fleuve qui prend sa source au loin dans les profondeurs du midi || subito exorta est Catonis promulgatio Cic. Fam. 1, 5, 2, soudain parut la proposition de Caton || exortus est servus, qui Cic. Dej. 3, un esclave s'est présenté pour ; repentinus Sulla nobis exoritur Cic. Agr. 3, 10, c'est un autre Sylla qui soudain se lève pour nous ; rex exortus est Lydiæ Cic. Off. 3, 38, il se trouva soudain roi de Lydie ; bellum exortum est Cic. Div. 1, 105, la guerre éclata ; honestum, quod ex virtutibus exoritur Cic. Fin. 5, 64, l'honnête, qui a sa source dans les vertus || exorior Cic. Att. 7, 26, 1, je respire, je reprends courage. → ind. prés. de la 3e conj. : exorere Ter. Hec. 213 ; exorĭtur Virg. En. 2, 213, etc.; imp. subj. exoreretur Lucr. 2, 507 || part. fut. exorturus Aug. Civ. 17, 14.