Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: extraho

extraho extrăhō, trāxī, tractum, ĕre, tr., 1 tirer de, retirer de : telum e corpore Cic. Amer. 19, retirer une arme du corps (avec de Ov. M. 12, 119) ; filium ventre Dig. 5, 2, 6, retirer un enfant du ventre de sa mère ; spinas corpori Plin. 28, 245, retirer du corps des épines ; alicui anulum Suet. Tib. 73, retirer à qqn son anneau ; dentem Plin. 32, 79, extraire une dent || aliquem domo Cic. Clu. 39, tirer qqn hors d'une maison ; aliquem rure in urbem Hor. S. 1, 1, 11, entraîner qqn de la campagne à la ville ; in publicum vi Liv. 26, 13, 1, entraîner qqn de force en public 2 arracher de : urbem ex periculis Cic. Sest. 11, arracher une ville aux dangers ; temeritatem ex animis Cic. Ac. 2, 108, arracher des esprits la légèreté 3 traîner en longueur, prolonger : rem variis calumniis Cic. Fam. 1, 4, 1, prolonger une discussion par mille chicanes ; extrahitur bellum in tertium annum Liv. 3, 2, 2, la guerre se prolonge jusqu'à la troisième année ; rem in adventum alicujus Liv. 34, 46, 5, traîner les choses en longueur jusqu'à l'arrivée de qqn ; eludi atque extrahi se multitudo putare Liv. 2, 23, 13, la foule de croire qu'on se joue d'elle, qu'on l'amuse || épuiser, consumer [en délais] : dicendi mora dies extrahere Cæs. C. 1, 32, 3, épuiser les journées en conservant la parole, cf. Cæs. C. 1, 33, 3 ; simulatione deditionis extracto primo noctis tempore Cæs. C. 3, 28, 5, la première partie de la nuit ayant été consumée à de feints pourparlers de reddition ; cf. G. 5, 22, 4.