Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: hinc

hinc hinc, adv. (hic), 1 d'ici, de cet endroit-ci : Cic. Fin. 3, 45 ; hinc Roma qui veneramus Cic. Agr. 2, 94, qui étions venus d'ici, de Rome || à partir d'ici, de ce point-ci : jam hinc Liv. 2, 1, 1 ; 8, 7, 7, etc. 2 [fig.] de là, de cette source : hinc furta nascuntur Cic. Off. 3, 36, de là naissent les vols ; hinc illæ lacrimæ Ter. Andr. 126, voilà d'où viennent ces larmes, cf. Cic. Cæl. 61 ; Clu. 191 ; hinc... quod Cic. Amer. 87, de ce fait que... ; hinc ductus est sermo quod... Cic. Br. 21, le point de départ de notre entretien a été que..., cf. Phil. 8, 3 ; Cat. 2, 4 [v. inde 2] 3 hinc (= ex hoc homine) scibo Ter. Ad. 361, de lui je saurai, cf. Pl. Mil. 666 ; hinc (= ex hac re) quantum cuique videbitur decidere Cic. de Or. 1, 65, retrancher de là autant que chacun voudra ; = ex hac opinione Cic. Tusc. 3, 62 4 à partir de ce moment-ci, de maintenant, = abhinc : Plin. 34, 43 || à partir de là, ensuite : Tac. Agr. 14 ; Ann. 2, 67, etc. 5 hinc... illinc Cic. Cat. 2, 25, d'un côté..., de l'autre ; hinc illincque Cic. Tim. 49 ; hinc atque illinc Liv. 32, 10, 12, de part et d'autre, des deux côtés || hinc... hinc Liv. 1, 13, 2, d'un côté... de l'autre, cf. Liv. 44, 11, 2 ; hinc atque hinc Virg. En. 1, 162 ; hinc et inde Suet. Aug. 96 ; hinc inde Suet. Nero 27, de part et d'autre, des deux côtés.