Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: impello

impello impellō, pŭlī, pulsum, ĕre (in et pello), tr., 1 heurter contre, heurter : chordas Ov. M. 10, 145, heurter (faire vibrer) les cordes ; aures Virg. G. 4, 349, frapper les oreilles ; cuspide montem Virg. En. 1, 82, frapper la montagne de sa lance 2 ébranler, mettre en mouvement : navem Virg. En. 5, 119, mettre un navire en marche, cf. Cæs. C. 3, 40, 2 ; remos Virg. En. 4, 594, mettre en mouvement les rames ; arma Virg. En. 8, 3, secouer ses armes || donner une poussée : præcipitantem aliquem Cic. Clu. 70, donner une poussée à qqn qui tombe, cf. Tac. H. 2, 63 ; arbores momento levi impulsæ Liv. 23, 24, 7, les arbres recevant une légère poussée 3 pousser à qqch. [avec in acc.] : aliquem in fraudem, v. fraus ; in fugam Cic. Rab. perd. 22, pousser à la fuite ; aliquem in eam mentem, ut Cic. Mil. 89, amener qqn à un état d'esprit tel que || [avec ad] : aliquem ad scelus, ad bellum Cic. Amer. 39 ; Sulla 36, pousser qqn au crime, à la guerre ; voluntates quo velit Cic. de Or. 1, 30, entraîner où l'on veut les volontés || [avec ut subj.] pousser à faire une chose : Cic. CM 77 ; Nat. 1, 7 || [avec inf.] : Liv. 22, 6, 7 ; Virg. En. 2, 520 ; Tac. Ann. 6, 45, etc. || pousser qqn, le déterminer [surtout au pass.] : ab aliquo impulsus Cæs. G. 2, 14, 3, sous la poussée, l'impulsion de qqn ; amentia Cæs. G. 1, 40, 4, poussé par l'égarement ; hac impulsi occasione Cæs. G. 7, 1, 3, entraînés par cette occasion || pousser qqch. : cum bellum impelleretur Tac. Agr. 25, comme on donnait le branle à la guerre 4 culbuter, bousculer [l'ennemi] : Liv. 9, 27, 9 ; 9, 40, 9 ; Tac. Ann. 4, 34, etc. || faire tomber, renverser : impulsas Vitelli opes audietis Tac. H. 3, 2, vous apprendrez que la puissance de Vitellius a été renversée ; impulsum bellum Luc. 5, 330, guerre qui tombe, qui touche à sa fin. → part. impulitus Ps. Cypr. Sing. cler. 9.