Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: inanis

inanis ĭnānis, e, 1 vide : vas inane Cic. Fato 24, vase vide ; domus inanis Cic. Verr. 2, 2, 84, maison vide ; navis inanis Cic. Verr. 2, 5, 104, navire sans équipage, ou Cæs. G. 5, 23, 4, sans chargement ; equus Cic. Verr. 2, 2, 160, cheval sans cavalier ; inane corpus Cic. Leg. 2, 45, cadavre ; inanis umbra, imago Ov. Tr. 3, 11, 25 ; F. 5, 463, ombre vaine, vain fantôme ; inania regna Virg. En. 6, 269, royaume des ombres || [avec abl.] vide de : ager centum et septuaginta aratoribus inanior Cic. Verr. 2, 3, 121, territoire vidé de cent soixante-dix laboureurs, cf. Cic. Att. 2, 8, 1 ; [avec gén.] inane lymphæ dolium Hor. O. 3, 11, 26, tonneau vide d'eau ; corpus inane animæ Ov. M. 13, 488, corps sans vie ; inanis venter, parasitus Hor. S. 1, 6, 127 ; Pl. St. 232, ventre vide, parasite au ventre vide 2 à vide : a) les mains vides : inanes revertuntur Cic. Verr. 2, 4, 65, ils reviennent les mains vides ; b) qui ne possède rien : Cic. Verr. 2, 2, 25 ; 2, 160 3 [fig.] vide, vain, sans valeur : a) voces inanes Cic. Tusc. 3, 42, vaines paroles ; inane crimen Cic. Verr. 2, 2, 177, accusation sans fondement ; inanis spes Cic. Com. 43, vaine espérance ; causæ inanes Virg. En. 9, 219, prétextes frivoles ; tempus inane Virg. En. 4, 433, délai sans importance || [avec gén.] : hæc inanissima prudentiæ reperta sunt Cic. Mur. 26, on a trouvé que tout cela était absolument dépourvu de sagesse, cf. Cic. de Or. 1, 37 ; b) [homme] léger, sans réflexion : Lucr. 1, 639 ; Hor. S. 1, 4, 76 || fat, présomptueux : Sall. J. 64, 5 ; inaniora ingenia Liv. 45, 23, 16, caractères un peu vains.