Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: indignus

indignus,¹ 1 indignus, a, um, 1 indigne, qui ne mérite pas : divitias quivis quamvis indignus habere potest Cic. Tusc. 5, 46, n'importe qui, quelque indigne qu'il en soit, peut avoir des richesses || [avec abl.] : omni honore indignissimus Cic. Vat. 39, absolument indigne de tout honneur || [avec gén.] Virg. En. 12, 649 || [avec qui] indigni erant qui impetrarent Cic. Amer. 119, ils étaient indignes d'obtenir || [avec ut] Liv. 22, 59, 17 || [avec inf.] Hor. Ep. 1, 3, 35 ; Ov. M. 1, 508 2 qu'on ne mérite pas, indigne : indignæ injuriæ Liv. 29, 17, 2, injustices imméritées ; indigna pati Liv. 31, 30, 3, subir un traitement indigne 3 indigne, qui ne convient pas : vox populi Romani majestate indigna Cæs. G. 7, 17, 3, parole indigne de la majesté du peuple romain ; nobis indigna audimus Cic. Off. 1, 137, nous entendons des choses indignes de nous || honteux, révoltant : indignum facinus Cic. Verr. 2, 4, 147, acte révoltant, indignité || indignum est, indignius est, indignissimum est avec prop. inf., il est indigne, il est plus honteux, c'est la plus grande indignité que : Cic. Quinct. 95 ; Clu. 146 ; Amer. 8 || [exclam.] indignum, chose indigne ! ô honte ! Hor. Ep. 1, 6, 22 ; Ov. M. 5, 37.