Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: infero

infero īnfĕrō, intŭlī, illātum, īnferre, tr., 1 porter, jeter dans, vers, sur, contre : in ignem aliquid Cæs. G. 6, 19, 4 ; in equum aliquem Cæs. G. 6, 30, 4, jeter qqch. au feu, jeter qqn sur un cheval ; scalas ad mœnia Liv. 32, 24, 5, appliquer des échelles contre les murs ; aggeri ignem Cæs. G. 7, 22, 4, mettre le feu à la terrasse, cf. Cic. Cat. 3, 22 ; fontes urbi Tac. Ann. 11, 13, amener des eaux de source dans la ville ; ærario Plin. Min. Ep. 2, 11, 20, verser au trésor ; ne naves terræ inferrentur Liv. 29, 27, 11, pour éviter que les navires ne fussent jetés à la côte 2 porter au tombeau, ensevelir : Cic. Leg. 2, 64 3 porter sur la table, servir : Plin. 9, 120 4 produire des comptes (rationes) : Cic. Fl. 20 || porter, inscrire sur des comptes (rationibus) : Col. Rust. 1, 7, 7 || imputer, sumptum civibus Cic. Fl. 45, porter une dépense au compte des citoyens 5 verser une contribution, payer : Plin. Min. Pan. 39, 6 ; Col. Rust. 1, 1, 11 6 manus alicui, in aliquem ; vim alicui, porter les mains sur qqn, faire violence à qqn, v. manus, vis || signa in hostem, porter les enseignes contre l'ennemi, attaquer l'ennemi : Cæs. G. 2, 26, 1, etc. ; signa patriæ Cic. Fl. 5, attaquer sa patrie || bellum alicui Cic. Pis. 84 ; Italiæ Cic. Att. 9, 1, 3 ; contra patriam Cic. Phil. 2, 53, porter, faire la guerre contre qqn, contre l'Italie, contre la patrie ; de bello in provinciam Syriam illato Cic. Fam. 15, 2, 1, au sujet de la guerre portée dans la province de Syrie, cf. Nep. Ham. 4, 2 ; Liv. 9, 25, 1 ; arma Liv. 1, 30, 8, commencer les hostilités 7 pedem, porter le pied, poser le pied qq. part, aller qq. part : Cic. Cæc. 39 || [milit.] marcher, aller de l'avant, attaquer : Liv. 10, 33, 4 ; gradum Liv. 35, 1, 9, même sens 8 se inferre ou inferri, se porter (se jeter) sur, dans, contre : lucus quo se inferebat Liv. 1, 21, 3, bois, où il se retirait, cf. Cic. Sulla 53 ; se in mediam contionem Liv. 5, 43, 8, se porter au milieu de l'assemblée, cf. Liv. 4, 33, 7 ; 7, 17, 5, etc. ; Galli in Fonteium inferuntur Cic. Font. 44, les Gaulois se jettent contre Fontéius ; lucustarum nubes in Apuliam inlatæ sunt Liv. 42, 10, 7, des nuées de sauterelles se jetèrent en Apulie ; se inferre concilio Liv. 33, 16, 8, se présenter dans l'assemblée ; Tiberis illatus urbi Liv. 35, 21, 5, le Tibre s'étant jeté (ayant débordé) dans la ville || se inferre, s'avancer : Pl. Ps. 911 ; [et] se mettre en avant, se faire valoir : Pl. Mil. 1045 ; Cic. Cæc. 13 9 [fig.] a) se in periculum Cic. Balbo 25, se jeter dans le danger ; eversionem, vastitatem tectis atque agris Cic. Har. 3, porter le ravage, la dévastation dans les maisons et les propriétés ; alicui crimen proditionis Cic. Verr. 2, 5, 106, porter contre qqn l'accusation de trahison ; b) mettre en avant, produire : in re severa delicatum inferre sermonem Cic. Off. 1, 144, dans une circonstance grave tenir des propos légers ; mentio inlata Liv. 4, 1, 2, la mention [= la proposition] mise en avant ; causa illata Cæs. G. 1, 39, 3, un prétexte étant mis en avant || mettre en avant un raisonnement, une conclusion : Cic. Inv. 1, 73 ; 1, 89 ; c) inspirer, causer, susciter : alicui terrorem, spem Cæs. G. 7, 8, 3 ; 2, 25, inspirer à qqn de la terreur, lui donner de l'espoir ; alicui periculum Cic. Sest. 2, susciter à qqn des dangers ; alicui rei moram Cic. Inv. 1, 12, apporter du retard à qqch.