Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: inscribo

inscribo īnscrībō, scrīpsī, scrīptum, ĕre, 1 écrire sur, inscrire : vestris monimentis suum nomen inscripsit Cic. Har. 58, il a inscrit son nom sur vos monuments, cf. Arch. 26 ; in femore nomen Myronis erat inscriptum Cic. Verr. 2, 4, 93, sur la cuisse était inscrit le nom de Myron, cf. Cic. Pis. 92 ; [poét.] flores inscripti nomina regum Virg. B. 3, 106, fleurs portant inscrits des noms de princes ; [fig.] Cic. Cat. 1, 32 ; de Or. 2, 355 2 assigner, attribuer : sibi nomen philosophi Cic. Tusc. 5, 73, s'attribuer le nom de philosophe || imputer comme auteur : deos sceleri Ov. M. 15, 128, assigner les dieux comme auteurs d'un crime [le leur imputer], cf. M. 10, 199 3 mettre une inscription à, intituler : statuas Cic. Verr. 2, 2, 167, mettre une inscription à des statues ; libros rhetoricos Cic. de Or. 3, 122, donner à des traités le titre de « traités de rhétorique » ; liber qui inscribitur Lælius Cic. Off. 2, 31, le livre intitulé Lælius, cf. Cic. Off. 2, 87 ; Ac. 2, 12 ; Nat. 1, 41 || inscribere ædes venales Pl. Trin. 168, mettre en vente une maison (afficher la vente, mettre l'écriteau « à vendre ») ; ædes mercede Ter. Haut. 144, mettre une maison en location || pl. n. inscripta, ōrum, titres : Gell. præf. 9 || faire une marque sur, imprimer une trace sur : versā pulvis inscribitur hastā Virg. En. 1, 478, la lance renversée trace un sillon dans la poussière ; sua quemque deorum inscribit facies Ov. M. 6, 74, chaque dieu est marqué de son caractère distinctif || stigmatiser : Plin. 18, 21 ; Juv. 14, 24.