Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: invado

invado invādō, vāsī, vāsum, ĕre, intr. et tr.

I intr., 1 faire invasion : in urbem Cic. Verr. 2, 1, 54, faire invasion dans une ville || pestis in vitam hominum invadit Cic. Off. 3, 34, un fléau fait invasion dans la vie humaine || [abst] Cæs. C. 1, 14, 1 ; Sall. C. 2, 5 ; 10, 6, etc. 2 se jeter sur : in aliquem cum ferro Cic. Cæc. 25, se jeter sur qqn le fer à la main ; in fortunas alicujus Cic. Phil. 2, 65, se jeter sur les biens de qqn (s'en emparer) ; in collum alicujus Cic. Phil. 2, 77, se jeter au cou de qqn ; in philosophiam Cic. Tusc. 2, 4, attaquer la philosophie || [avec dat. rare] : furor invaserat improbis Cic. Fam. 16, 2, 2, un souffle de folie s'était abattu sur les mauvais citoyens.

II tr., 1 envahir : urbem Liv. 10, 10, 4, envahir une ville || veluti tabes animos invaserat Sall. C. 36, 5, une sorte de maladie contagieuse avait envahi les cœurs, cf. Sall. J. 35, 9 ; 89, 6 réf. contrôlée par bm || poét. = ingredi, entrer dans, parcourir : viam Virg. En. 6, 260, prendre une route, s'avancer : tria milia stadiorum Tac. Ann. 11, 8, parcourir trois mille stades 2 assaillir, attaquer : agmen hostium Hirt. G. 8, 27, 5, attaquer l'armée ennemie, cf. Sall. J. 87, 4 ; Nep. Dat. 6, 7 ; Liv. 9, 35, 6, etc. || apostropher : Virg. En. 4, 265 ; Tac. Ann. 6, 4 ; H. 1, 33 3 [poét.] se jeter dans une chose, l'entreprendre : pugnam Virg. En. 9, 186 ; Martem Virg. En. 12, 712, commencer un combat, la lutte, cf. Curt. 7, 6, 2 4 se jeter sur, saisir : barbam alicujus Suet. Cæs. 71, se jeter sur la barbe de qqn ; consulatum Suet. Aug. 26, s'emparer du consulat. → inf. pf. sync. invasse Lucil. Sat. 57.