Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: linquo

linquo linquō, līquī, linquere (λείπω), 1 laisser qqn, qqch. [où cela est] : lupos apud oves Pl. Ps. 140, laisser les loups dans la bergerie || planter là qqn : Hor. S. 1, 9, 74 || laisser derrière soi [en s'en allant] : Cic. Rep. 6, 2 ; Luc. 9, 162 ; Val. Flacc. 5, 231 || [fig.] laisser de côté qqch. (ne pas s'occuper de) : Cic. de Or. 3, 38 ; 3, 180 || [avec 2 acc.] : serpentem seminecem Virg. En. 5, 275, laisser un serpent à demi mort, cf. Hor. P. 285 || [pass. impers.] linquitur avec ut Lucr. 2, 914 ; avec inf. Sil. 4, 626, il reste que, il reste à 2 abandonner : [sa ville, son pays] Cic. Planc. 26 ; Div. 1, 112 ; [qqn] Cic. Fato 36 || linquere lumen, animam, vitam Pl. Cist. 643 ; Lucr. 5, 989 ; Virg. En. 3, 140 ; Ov. M. 13, 522, abandonner l'existence || linqui animo Suet. Cæs. 45 ou linqui seul Ov. H. 2, 130, s'évanouir.