Close Window

DuCange, Glossarium mediae et infimae latinitatis (1883-7): GALLUS

GALLUS Silvestris, Fasianus, Matthaeo Silvatico, et in Vita S. Caelestini Papae V. apud Murator. tom. 3. pag. 638. col. 1.

Nostris Cocq-Limoges dictus Lit. remiss. ann. 1451. in Reg. 184. Chartoph. reg. ch. 189: Le suppliant et Jehan Baudelot dirent qu'ilz iroient veoir dedens le bois des Sars du lieu de Sorel, se l'on y trouveroit aucuns qui chassaissent aux Cocq-Limoges, autrement nommez faisans.

Gallus Campanarii. Vide Campanarium.

Gallus, pro Gallicinio. Vide in Pullus.

Galli Dies. Vide Dies Galli.

Gallorum Pugna, Ludi genus inter pueros scholares, non in uno loco usitati. Lit. remiss. ann. 1383. in Reg. 134. Chartoph. reg. ch. 37: En ce Karesme-entrant.... à une feste ou dance que l'en faisoit lors d'enfans pour la jouste des coqs, ainsi qu'il est acoustumé (en Dauphiné). Lib. rub. fol. parvo domus publ. Abbavil. fol. 214. v°. ad ann. 1458: Sur le descord et différend meu... entre les maire et eschevins d'Abbeville et les doyen et le cappitle de l'église de S. Vulfram,..... lesdites parties sont d'accord en la maniere qui s'ensuit: c'est assavoir que lesdiz doyen et cappitle accordent que doresnavant ilz souffreront et consentiront, que cellui qui demourra roy de l'escolle, le nuit des Quaresmiaulx, apporte ou fache apporter devers le maieur de laditte ville ou camp S. George, le Cocq, qui demourra ledit jour ou autre jour victorieux, ou autre cocq; et que ledit roy presente audit maieur, pour d'icellui faire le cholle en la maniere accoutumée. Quae ultima verba explicant Lit. remiss. ann. 1355. in Reg. 84. ch. 278; Petierunt a magistro Erardo Maquart magistro scolarum ejusdem villae de Rameru, quatenus liberaret et traderet eis unum Gallum, quem, sicut dicebant, idem magister scolarum debebat eis die ipsa (carniprivii) ut jacerent baculos ad Gallum ipsum, more solito, pro eorum exhillaratione et ludo. Vide Duellum Gallorum et infra in Jasia.

Coq de paroisse vulgo nuncupatur, qui primatum inter suos obtinet; sed deteriori sensu, pro eo scilicet, qui suos vexat expoliatque, accipitur, in Lit. remiss. ann. 1467. ex Reg. 194. ch. 275: Icellui Godeffroy dist au suppliant: Vous estes ung très mauvais homme, et n'estes que ung pilleur de gens, et estes droitement ung Coq de paroisse. Coc en pleu, idem quod Arrogans, confidens, in Mirac. MSS. B. M. V. lib. 1: A grant peines l'avons eu, Moult faisoit le Coc en pleu Li papelars, li ypocrites.