Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: Mars

Mars Mārs, Mārtis, m. (arch. Māvors), 1 dieu de la guerre, père de Romulus et du peuple romain : Cic. Phil. 4, 5 ; [donne son nom au premier mois de l'année primitive romaine] Ov. F. 3, 73 ; Martis dies Inscr., jour de Mars, mardi || dieu de la fécondation, du printemps : Ov. F. 1, 151 ; 3, 235 2 [fig.] a) guerre, bataille, combat : Martem accendere cantu Virg. En. 6, 165, enflammer les combats par les accents de la trompette ; Mars apertus Ov. M. 13, 27, combat en rase campagne ; Martis vis Cic. Marc. 17, les violences de la bataille ; sub Marte Pelasgo occumbere Enn. Ann. 17, succomber sous les coups des Grecs (dans la guerre contre les Grecs) ; ubi Mars est atrocissimus Liv. 2, 46, 3, où la mêlée est la plus violente (le combat le plus acharné) ; suo Marte cadunt Ov. M. 3, 123, ils tombent en se combattant ; femineo Marte Ov. M. 12, 610, dans un combat avec une femme || manière de combattre : equitem suo alienoque Marte pugnare Liv. 3, 62, 9, [ils avaient honte de voir] les cavaliers se battre à leur manière et à celle des autres [des fantassins] || suo (nostro, vestro) Marte, avec ses (nos, vos) propres forces (moyens) : Cic. Phil. 2, 95 ; Off. 3, 34 ; Verr. 2, 3, 9 || [poét.] Mars forensis Ov. P. 4, 6, 29, luttes du barreau ; b) résultat de la guerre, fortune du combat : omnis belli Mars communis Cic. Fam. 6, 4, 1, dans toute guerre la fortune est égale pour tous [cf. de Or. 3, 167 sur l'emploi de cette métaphore], cf. Sest. 12 ; Mil. 56 ; Liv. 5, 12, 1 ; æquo Marte Cæs. G. 7, 19, 3, avec des chances égales [pari Marte Hirt. G. 8, 19] ; verso Marte Liv. 29, 3, 11, la fortune ayant tourné ; incerto Marte Tac. H. 4, 35 ; ancipiti Marte Liv. 7, 29, 2, sans avantage marqué, avec un succès incertain 3 la planète Mars : Cic. Nat. 2, 53 ; Plin. 2, 34 ; Hyg. Astr. 2, 42. → forme Maurs, dat. Maurte CIL 12, 49.