Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: merces

merces,¹ 1 mercēs, cēdis, f. (mereo), 1 salaire, récompense ou prix pour qqch. : mercedem missionis accipere Cic. Verr. 2, 5, 110, recevoir le prix d'un congé (se faire payer un congé qu'on accorde), cf. Cic. Verr. 2, 5, 134 ; data merces est erroris mei magna Cic. Domo 29, j'ai payé cher mon erreur ; nullam virtus aliam mercedem laborum præter hanc laudis et gloriæ desiderat, Cic. Arch. 28, la vertu ne réclame pas d'autre récompense pour les peines que la nôtre (celle dont nous parlons), l'estime et la gloire, cf. Cic. Phil. 5, 35 ; Tusc. 1, 34 ; istuc nihil dolere non sine magna mercede contingit immanitatis in animo, stuporis in corpore Cic. Tusc. 3, 12, votre « ne pas souffrir », on l'obtient contre la chère rançon d'une réputation de férocité morale, d'insensibilité physique || spe mercedis adductus Cic. Læl. 31, guidé par une pensée d'intérêt 2 paye, solde, appointements : mercede docere Cic. de Or. 1, 126, se faire payer ses leçons, cf. Cic. Phil. 2, 8 ; hæc merces erat dialecticorum Cic. Ac. 2, 98, c'étaient les honoraires des dialecticiens ; una mercede Cic. Amer. 80, pour un seul salaire ; mercede accepta Cic. Verr. 2, 4, 77, ayant reçu un salaire 3 intérêt, rapport : prædiorum Cic. Fin. 2, 85, revenu des terres, cf. Cic. Att. 15, 20, 4 ; plus mercedis ex fundo refectum Cic. Verr. 2, 3, 119, plus de revenu tiré du fonds ; mercedes habitationum annuæ Cæs. C. 3, 21, 1, les loyers annuels ; quinas capiti mercedes exsecat Hor. S. 1, 2, 14, il rogne sur le capital un intérêt de cinq pour cent par mois, cf. Hor. S. 1, 3, 88 || [fig.] magna mercede res tuas colui Sen. Tranq. 11, 2, cela m'a rapporté beaucoup de cultiver ton bien [ironie]. → acc. mercem Claud. 6 Cons. Hon. 578.