Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: mitis

mitis mītis, e, 1 doux, mûr [fruits] : Virg. B. 1, 80 ; G. 1, 448 || tendre, fertile [sol] : Hor. O. 1, 18, 2 || moelleux [vin] : Virg. G. 1, 344 || calme, tranquille : [en parl. d'un cours d'eau : mitis attribut] Virg. En. 8, 88 || [plaist] mitis sum fustibus Pl. Mil. 1424, je suis moulu de coups 2 [fig.] doux, aimable, gentil : Cic. Att. 5, 1, 3 || [av. dat.] : alicui mitis Ov. P. 2, 1, 48, doux à l'égard de qqn ; pænitentiæ mitior Tac. Agr. 16, plus indulgent à l'égard du repentir || [en parl. des choses] : dolorem mitiorem facere Cic. Tusc. 2, 53, référence contrôlée dans le texte adoucir la douleur ; doctrina mitis Cic. Mur. 60, doctrine philosophique aimable, indulgente ; mitiorem in partem interpretarere Cic. Mur. 64, tu aurais donné [à tes paroles] une interprétation moins rigoureuse || [rhét., en parl. du style] doux, sans âpreté : Cic. Br. 288 ; CM 28 ; Quint. 11, 1, 31 ; [sans véhémence] Tac. D. 18 ; [pl. n.] duriorum, mitiorum exempla, Cic. Or. 131, exemples de sentiments plus violents, plus doux || -tissimus Cic. Verr. 2, 1, 26 || v. mite.