Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: mora

mora,¹ 1 mŏra, æ, f., 1 délai, retard, retardement : ut aliquid esset moræ Cic. Verr. 2, 4, 142, pour gagner du temps ; moram supplicio quærere Cic. Verr. 2, 5, 165, chercher à retarder le supplice ; supplicii aliquam parvam moram adferre Cic. Verr. 2, 5, 165, apporter un tant soit peu de retard au supplice ; inferre nullam moram ad insequendum Cæs. C. 3, 75, 2, ne mettre aucun retard à la poursuite ; alicui moram facere Cic. Sulla 58, donner un délai à un créancier ; nulla interposita mora Cæs. C. 3, 75, 1 ; sine mora Cic. ad Br. 26, 1, sans retard ; inter moras Plin. Min. Ep. 9, 13, 20, sur ces entrefaites, pendant ce temps-là ; per hunc nullast mora Ter. Andr. 693, il n'apporte aucun retardement ; saltus... nequaquam tanta in mora est quanta... Pollio d. Cic. Fam. 10, 31, 1, le défilé ne cause pas autant de retard que... ; in mora esse alicui Ter. Andr. 468, faire attendre qqn || mora, dum proficiscantur legati Cic. Phil. 5, 31, attente du départ des ambassadeurs ; nullam moram interponere, quin Cic. Phil. 10, 1 ; Ac. 1, 1, ne mettre aucun retard à ; nulla mora est quin eam uxorem ducam Ter. Andr. 971, je vais l'épouser à l'instant même ; si tantulum moræ fuisset, quominus ei pecunia illa numeraretur Cic. Verr. 2, 2, 93, [il aurait vendu les biens] si l'on eût apporté le moindre retard à lui compter cette somme || mora est avec inf. Ov. M. 3, 225, ce serait long de ; longa mora est enumerare Ov. M. 1, 124, ce serait trop long d'énumérer ; quæ memini, mora merast monerier Pl. Capt. 396, ce que j'ai bien en mémoire, c'est pure perte de temps que de me le rappeler 2 pauses dans le débit oratoire : Cic. Or. 53 3 retardement, obstacle : restituendæ Romanis Capuæ mora atque impedimentum es Liv. 23, 9, 11, tu es un obstacle et un empêchement à la reddition de Capoue aux Romains ; clipei mora Virg. En. 12, 541, l'obstacle du bouclier, cf. Virg. En. 9, 143 ; 10, 485.