Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: natus

natus,¹ 1 nātus (gnātus), a, um.

I part. de nascor.

II pris adjt, 1 formé par la naissance, constitué par la nature : ita natus est, ut Cic. Verr. 2, 4, 126, il est par naissance, par nature tel que ; ager bene natus Varro R. 1, 6, 1, un champ de bonne nature || pro re nata Cic. Att. 7, 14, 3, vu l'état des circonstances, cf. Cic. Att. 7, 8, 2 ; 7, 14, 3 ; 14, 6, 1 ; e re nata Ter. Ad. 295, d'après (dans) l'état des choses 2 destiné par la naissance à, né pour : patriæ Cic. Mil. 104, etc., né pour la patrie ; bello latrociniisque Cæs. G. 6, 35, 7, né pour la guerre et les brigandages ; ad omnia summa Cic. Br. 239, né pour toutes les plus grandes choses, cf. Cic. Or. 99 ; Fin. 2, 40 || [poét., avec inf.] Hor. Ep. 1, 2, 27 ; Ov. M. 15, 120, etc. ; [avec in acc.] Hor. O. 1, 27, 1 ; Ov. M. 14, 99, etc. 3 âgé de : annos natus unum et viginti Cic. de Or. 3, 74, âgé de vingt et un ans ; annos ad quinquaginta natus Cic. Clu. 110, âgé d'environ cinquante ans ; v. major, minor, maximus, plus, minus.