Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: nisi

nisi nĭsī, conj.

I 1 si ne... pas, dans le cas où ne... pas : nemo mihi persuadebit eos tanta esse conatos..., nisi animo cernerent Cic. CM 82, personne ne me persuadera qu'ils auraient fait de si grands efforts..., s'ils n'avaient eu la claire vision que... ; præclare viceramus, nisi fugientem Lepidus recepisset Antonium Cic. Fam. 12, 10, 3, nous avions une belle victoire, si Lépidus n'avait accueilli Antoine fugitif 2 excepté si, à moins que : id, nisi Quintus... mavult, suscipiam Cic. Leg. 1, 13, cet exposé, à moins que Quintus ne préfère..., je l'entreprendrai.

II excepté, si ce n'est : 1 [en corrél. avec terme négatif] : nemo..., nisi qui Cic. Br. 23, personne... si ce n'est celui qui ; negant quemquam esse virum bonum, nisi sapientem Cic. Læl. 18, ils prétendent que personne n'est homme de bien sauf le sage ; hoc sentio, nisi in bonis, amicitiam esse non posse Cic. Læl. 18, mon sentiment est que, sauf entre hommes de bien, il ne peut y avoir d'amitié ; nulla me causa impulisset, nisi ut... comprimerem Cic. Vat. 2, aucune raison ne m'aurait déterminé, si ce n'est l'intention de réprimer... ; quæ nisi vigilantes homines, nisi sobrii, nisi industrii consequi non possunt... Cic. Cæl. 74, les résultats que seuls les hommes vigilants, les hommes réservés, les hommes actifs peuvent atteindre... ; audistis quæstoriam rationem relatam, legationem non nisi condemnato et ejecto qui posset reprehendere Cic. Verr. 2, 1, 98, vous avez entendu que les comptes de la questure ont été remis, que ceux de la légation l'ont été seulement après la condamnation et l'expulsion de celui qui pouvait en faire la critique || nonnisi, formant adv. = seulement, est fréquent chez Sen., Quint. etc. || si nihil aliud fecerunt nisi rem detulerunt Cic. Amer. 108, s'ils n'ont fait que dénoncer la chose || nihil nisi, nihil aliud nisi, rien que, rien d'autre que, cf. Cic. de Or. 2, 52 ; Phil. 3, 13 ; non aliter... nisi Liv. 45, 11, 11, seulement à la condition que 2 [en corrél. avec interrog.] : quid est pietas nisi... ? Cic. Planc. 82, qu'est-ce qu'une pieuse affection si ce n'est... ? quæ est alia fortitudo nisi... ? Cic. Tusc. 5, 41, le courage est-il autre chose que...? unde... nisi ab...? Cic. Nat. 2, 79, d'où... si ce n'est de... ? quid interest nisi quod... appello ? Cic. Fin. 5, 89, quelle différence y a-t-il si ce n'est que j'appelle...? 3 [tours particuliers] : a) nisi quod, excepté ce fait que, excepté que, avec cette réserve que : omnia sunt communia nisi quod Cic. Fam. 13, 1, 2, tout est commun sauf que, cf. Cic. Att. 2, 1, 11 ; Tusc. 3, 58 ; nisi quia Ter. Eun. 736, avec cette restriction que, mais ; b) nisi si, excepté si : Cic. Fam. 14, 2, 1 ; Att. 10, 1, 2 ; Cat. 2, 6 ; Phil. 2, 70 ; Inv. 2, 171 ; c) nisi ut, à moins que : Suet. Claud. 35 4 [transitions restrictives et généralt ironiques] nisi forte, nisi vero, qqf. nisi seul, à moins que par hasard : Cic. Mil. 17 ; 8 ; CM 33, etc. || [seconde restriction greffée sur la première] : nisi forte quisquam... nisi qui Tac. D. 21, à moins que par hasard qqn... sauf celui qui = personne assurément ne... sauf celui qui, cf. Ann. 3, 57. → arch. nisei S. C. Bac. ; nise Lex Rubria d. CIL 11, 1146 ; nesi Fest. 164.