Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: occupo

occupo,¹ 1 occŭpō, āvī, ātum, āre (ob et capio), 1 prendre avant tout autre, prendre possession d'avance, occuper le premier, être le premier à s'emparer de : a) theatrum cum commune sit, recte tamen dici potest, ejus esse eum locum, quem quisque occuparit Cic. Fin. 3, 67, quoique le théâtre soit à tout le monde, on a pourtant raison de dire qu'une place appartient à son premier occupant ; ut, cum auditum sit eum esse dicturum, locus in subselliis occupetur Cic. Br. 290, que, à la nouvelle qu'il parlera, on prenne d'avance [d'assaut] les banquettes, cf. Cic. Sest. 85, etc. ; Cæs. G. 1, 38, 1 ; 7, 12, 1 ; C. 3, 11, 2, etc. ; occupat Æneas aditum Virg. En. 6, 424, Énée se hâte de franchir l'entrée ; [métaph.] ne odii locum risus occupet Cic. Or. 88, pour éviter que le rire ne prenne préalablement la place de la haine || [fig.] verba occupare Cic. de Or. 1, 154, être le premier à employer des mots ; omnia quæ dicturus sum occupabit Sen. Ep. 29, 5, il devancera tout ce que je veux dire ; b) [d'où] prévenir, devancer : occupavi te, Fortuna Cic. Tusc. 5, 27, je t'ai prévenue, Fortune [j'ai pris les devants] ; C. Servilius Ahala Sp. Mælium occupatum interemit Cic. CM 56, C. Servilius Ahala prenant les devants tua Sp. Mælius, cf. Cic. Or. 138 ; omnes alias curas una occupavit Liv. 29, 16, 4, toutes les autres préoccupations cédèrent devant une seule ; Volteium Philippus occupat Hor. Ep. 1, 7, 64, Philippe prend les devants sur Vultéius [lui parle le premier] || Latagum saxo occupat Virg. En. 10, 699, il prévient Latagus en le frappant d'une pierre, cf. Virg. En. 9, 770 || [avec inf.] : volo ut occupes adire Pl. Ps. 922, je veux que tu te présentes le premier ; occupant bellum facere Liv. 1, 14, 4, ils se hâtent de faire la guerre les premiers [ils prennent l'avance], cf. Liv. 21, 39, 10 2 prendre une possession exclusive de, s'emparer de, se rendre maître de : a) Cic. Agr. 2, 75 ; Phil. 13, 12, etc. ; regnum, tyrannidem Cic. Læl. 40 ; Off. 3, 90, s'emparer du trône, de la tyrannie ; nomen beati Hor. O. 4, 9, 46, détenir le titre d'homme heureux || [fig.] tantus timor exercitum occupavit, ut... Cæs. G. 1, 39, 1, une si grande frayeur s'empara de l'armée que..., cf. Cic. Rep. 1, 25 ; Q. 1, 1, 38 ; Font. 20 ; Verr. 2, 4, 113 ; hæc causa primos menses occupabit Cæl. d. Cic. Fam. 8, 10, 3, cette affaire occupera (accaparera) les premiers mois ; b) [fig. au p. pf. passif, occupatus], absorbé, accaparé, occupé ; [avec in abl.] : in patria delenda occupati Cic. Off. 1, 57, ayant comme seule occupation de détruire la patrie, cf. Cic. Font. 46 ; Mur. 25 ; in aliis rebus occupatus Cic. Amer. 91, absorbé par d'autres soins, cf. Cæs. G. 2, 19, 8 ; 4, 32, 5 ; 5, 15, 3 ; [abst] nostris omnibus occupatis Cæs. G. 4, 34, 3, les nôtres étant tous occupés, cf. Cic. Fam. 12, 30, 1 || [avec abl.] : hostibus opere occupatis Liv. 21, 45, 2, les ennemis étant absorbés par ce travail 3 [en part.] pecuniam occupare, prendre à part, prélever de l'argent pour le placer, [d'où] placer de l'argent, alicui, apud aliquem, chez qqn, prêter de l'argent à qqn : Cic. Fl. 51 ; Verr. 2, 1, 91. → arch. occupassis = occupaveris Pl. Most. 1097, etc.