Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: opinio

opinio ŏpīnĭō, ōnis, f. (opinor), 1 opinion, conjecture, croyance : a) oratoris omnis actio opinionibus, non scientia continetur Cic. de Or. 2, 30, toute l'action de l'orateur a pour domaine des opinions [fondées sur le vraisemblable], non des connaissances positives, exactes ; opinione quærere voluntates Cic. Br. 196, rechercher par des conjectures les intentions ; latius opinione Cic. Cat. 4, 6, sur une plus large étendue qu'on ne le croit ; celerius omni opinione Cæs. G. 2, 3, 1, plus vite que toute attente ; contra omnium opinionem Cæs. G. 6, 30, 1, contre toute attente ; opinione omnium majorem animo cepi dolorem Cic. Br. 1, j'ai éprouvé une douleur plus grande qu'on ne s'y attendait généralement, cf. Cic. de Or. 1, 164 ; opinionem vicit omnium quæ de virtute ejus erat Cic. Ac. 2, 1, il surpassa l'opinion générale qu'on avait de ses talents ; opinio communis, popularis, vulgaris, vulgi, hominum Cic. Off. 2, 35 ; 3, 84 ; 3, 25, l'opinion commune, du peuple, de la foule, du monde ; Galliæ Cæs. G. 6, 1, 3, l'opinion des Gaulois ; b) opinion qu'on se fait d'une chose, idée, représentation : utilitatis Cic. Off. 3, 86, l'opinion qui a cours sur l'utile, l'idée qu'on se fait de l'utile, cf. Off. 2, 32 ; deorum Cic. Tusc. 1, 30, une idée de la divinité ; honestatis adumbrata opinio Cic. Fin. 5, 69, idée imparfaite de l'honnête ; opinionem pugnantium præbere Cæs. G. 3, 25, 1, donner l'impression de combattants, cf. G. 3, 17, 6 || [avec de] de justitia eorum magna est opinio multitudinis Cic. Off. 3, 42, la foule a une grande opinion, se fait une grande idée de leur justice ; opiniones... de diis Cic. Nat. 3, 5, opinions, idées sur les dieux, cf. Cic. Nat. 1, 118 ; Verr. 2, pr. 42 ; c) [tournures] : ut opinio mea fert Cic. Br. 36 ; Verr. 2, 4, 23, selon mon opinion, comme je le crois ; esse in aliqua opinione Cic. Clu. 142 ; Liv. 44, 38, 4, avoir telle ou telle opinion, ou alicujus opinionis esse Liv. 27, 25, 5 ; opinionem alicujus sequi Suet. Aug. 88, suivre l'opinion de qqn ; opinioni alicujus accedere Quint. 2, 15, 29 ; Tac. G. 4, se ranger à l'opinion de qqn ; d) [avec prop. inf.] : habere opinionem Cic. Div. 2, 70 ; alicujus opinio est Cic. Nat. 1, 25, croire que, qqn croit que ; in opinione esse Cic. Att. 8, 11 d, 3, croire que ; magna nobis pueris opinio fuit Cic. de Or. 2, 1, nous avons cru fortement dans notre enfance que ; opinionem adferre alicui Cic. Off. 2, 46, donner à qqn l'opinion que ; opinio sine auctore exierat Liv. 3, 36, 9, la croyance de source ignorée s'était répandue que ; e) [avec ut subj.] : in eam opinionem adducere aliquem, ut putet... Cic. Cæc. 13, amener qqn croire que... ; hanc in opinionem discessi, ut mihi tua salus dubia non esset Cic. Fam. 6, 14, 2, j'en suis venu à cette croyance que pour moi ton salut n'est pas douteux ; res erat in ea opinione, ut putarent Cic. Att. 2, 24, 3, on se tenait à cette opinion, savoir que 2 [en part.] : a) bonne opinion : opinionem habere de aliquo Cic. Verr. 2, 5, 183, avoir bonne opinion de qqn ; non nullam opinionem habere de moribus alicujus Cic. Læl. 30, avoir qq. estime pour le caractère de qqn, cf. Cic. Fam. 6, 1, 2 ; auxerant inter se opinionem Liv. 21, 39, 9 = mutuam opinionem, ils avaient augmenté cette estime mutuelle ; b) réputation : ea civitas maximam habet opinionem virtutis Cæs. G. 7, 59, 5, cette cité a la plus grande réputation de courage, cf. Cæs. G. 2, 8, 1 ; 2, 24, 4 ; 2, 35, 1 ; 3, 24, 3 ; detracta opinione probitatis Cic. Off. 2, 34, quand la réputation de probité fait défaut, cf. Off. 2, 39 ; 2, 47 || [abst] Quint. 2, 12, 5 ; 12, 9, 4.