Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: pavor

pavor,¹ 1 păvŏr, ōris, m. (paveo), 1 émotion qui trouble, qui saisit, qui peut faire perdre le sang-froid : [en parl. de courses de chars ou de régates] exsultantia haurit corda pavor pulsans Virg. G. 3, 106 ; En. 5, 138, l'anxiété (l'appréhension du résultat) ronge et fait bondir leurs cœurs palpitants ; læto pavore proditus Sil. 16, 432, trahi par l'anxiété (l'impatience) de sa joie 2 [surtout] effroi, épouvante ; crainte : (definiunt) pavorem metum mentem loco moventem...; exanimationem metum subsequentem et quasi comitem pavoris Cic. Tusc. 4, 19, (on définit) l'effroi, une crainte qui fait perdre à la raison son équilibre... ; le saisissement une crainte qui suit immédiatement et pour ainsi dire escorte l'effroi, cf. Enn. ibid. ; pavor ceperat milites ne Liv. 24, 22, 2, les soldats avaient été gagnés par la crainte que... ; pavorem deponere Ov. M. 10, 117, se rassurer ; pavorem injicere Liv. 28, 3, 9, effrayer ; pavor aquæ Plin. 25, 17, hydrophobie || au pl., Luc. 1, 521 ; Tac. H. 4, 38.