Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: percello

percello percellō, cŭlī, culsum, ĕre, tr., 1 culbuter, renverser, abattre, terrasser : perculeris jam tu me Ter. Eun. 379, tu auras bientôt fait de me renverser || [fig.] Cic. Mil. 56 ; Marc. 17 ; Cæl. 80, etc. 2 frapper, heurter : alicui genu femur Liv. 9, 10, 10, heurter du genou la cuisse de qqn, cf. Liv. 9, 11, 11 ; Ov. Am. 2, 9, 7 || [fig.] secouer, ébranler, bouleverser : hæc te vox non perculit ? Cic. Verr. 2, 3, 132, ces paroles ne t'ont pas porté un coup ? is pavor perculit decemviros, ut Liv. 3, 38, 6, une telle frayeur secoua les décemvirs que, cf. Liv. 3, 30, 5 ; 42, 67, 1 ; quos pavor perculerat in silvas Liv. 7, 15, 7, ceux que l'effroi avait jetés pantelants dans les forêts || pousser à : Apul. Apol. 12. → pf. perculsit Amm. 17, 8, 4 ; 25, 8, 13.