Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: perturbo

perturbo perturbō, āvī, ātum, āre, tr., 1 troubler à fond, mettre en un profond désordre, bouleverser : contiones Cic. Fl. 17 ; aciem Sall. J. 59, 3, jeter le désordre dans les assemblées, dans les rangs de l'armée ; pactiones bellicas perjurio Cic. Off. 3, 108, bouleverser (rompre) par un parjure des conventions de guerre ; ætatum ordinem Cic. Br. 223, renverser l'ordre chronologique 2 troubler moralement, remuer profondément : hæc te vox non perturbavit ? Cic. Verr. 2, 3, 132, ces paroles ne t'ont pas profondément troublé ? animos perturbat timor Cæs. G. 1, 39, 1, la crainte jette le désarroi dans les cœurs ; de rei publicæ salute perturbari Cic. Mil. 1, être inquiet au sujet du salut de l'État ; odio, motu animi aliquo perturbari Cic. Br. 200, être violemment remué par la haine ou par telle et telle émotion, cf. Cic. Att. 8, 11, 1 || perturbantur, copiasne ducere... an... an... præstaret Cæs. G. 4, 14, 2, dans le désarroi ils se demandent s'il vaut mieux conduire les troupes... ou... ou...