Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: postulo

postulo postŭlō, āvī, ātum, āre (posco), tr., 1 demander (souhaiter) : ad senatum venire auxilium postulatum Cæs. G. 1, 31, 9, se présenter devant le sénat pour demander du secours ; deliberandi sibi unum diem postulavit Cic. Nat. 1, 60 ; noctem sibi ad deliberandum Cic. Sest. 74, il demanda qu'on lui accordât un seul jour, une nuit pour délibérer ; quidvis ab amico Cic. Læl. 35, demander n'importe quoi à un ami ; postulatur a te vel flagitatur potius historia Cic. Leg. 1, 5, on te demande, mieux on te presse d'écrire l'histoire : quia causa postulat, non flagitat, præteribo Cic. Quinct. 13, parce que la cause le demande, mais ne le réclame pas de façon pressante, je passerai outre ; aliquem advocatum Plin. Min. Ep. 3, 4, 4, demander qqn comme avocat || [abst] de aliqua re postulare Cæs. G. 1, 42, 1, faire une demande au sujet de qqch. ; ab aliquo de aliqua re Cic. Balbo 34, faire une demande à qqn sur qqch. || [avec deux acc.] hæc cum prætorem postulabas Cic. Tull. 39, quand tu demandais cela au préteur || [avec ut] demander que : Cic. Fam. 7, 1, 5 ; Att. 10, 4, 2 ; [avec ne et ut ne] que ne pas : Cic. Off. 3, 68 ; Verr. 2, 3, 115 || [avec subj. seul] : Cæs. G. 4, 16, 3 ; Nep. Alc. 4, 1 ; Liv. 3, 45, 10 ; 22, 53, 12 ; Plin. Min. Ep. 6, 31, 10 || [avec inf. ou prop. inf.] demander de, à, vouloir, aspirer à, prétendre : Pl. Most. 249 ; Ps. 829 ; Trin. 237, etc.; Ter. Eun. 61 ; 480, etc.; Cic. Fin. 3, 58 ; de Or. 1, 101 ; Verr. 2, 3, 138 ; Lucceius d. Cic. Fam. 5, 14, 2 ; qui postulat deus credi Curt. 6, 11, 23, celui qui prétend passer pour un dieu ; [passif] ante quam hominis propinqui bona possideri postularentur Cic. Quinct. 86, avant qu'on prétendît à la possession des biens d'un proche parent 2 demander en justice : a) poursuivre, aliquem, qqn : Cic. Q. 3, 1, 15 ; de ambitu Cic. de Or. 2, 274 ; de pecuniis repetundis Cic. Q. 3, 1, 15, poursuivre qqn pour brigue, pour concussion, ou repetundarum Suet. Cæs. 4, ou repetundis Tac. Ann. 3, 38 ; b) demander [au préteur] : arbitrum Cic. Cæc. 19, demander constitution d'arbitre ; exceptionem Cic. Inv. 2, 59, demander l'introduction d'une exception dans la formule.