Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: provenio

provenio prōvĕnĭō, vēnī, ventum, īre, intr., 1 venir en avant, s'avancer : in scenam Pl. Ps. 568, paraître sur la scène || [fig.] se montrer : Pl. Capt. 222 2 [idée de production] naître, éclore, pousser, croître : frumentum angustius provenerat Cæs. G. 5, 24, 1, le blé avait donné avec moins d'abondance ; (gregalia poma) si provenere maturius Sen. Ben. 1, 12, 4, (fruits communs) s'ils ont une maturité plus précoce ; insula in qua plumbum provenit Plin. 4, 104, île où l'on trouve le plomb ; arbores sua sponte provenientes Plin. 17, 1, arbres venant d'eux-mêmes || [poét., en parl. de la terre] être fécond, produire : Tac. Ann. 16, 2 || proveniebant oratores novi Næv. d. Cic. CM 20, il paraissait de nouveaux orateurs ; provenere ibi scriptorum magna ingenia Sall. C. 8, 3, là virent le jour de grands génies d'écrivains 3 [fig.] a) se produire, avoir lieu : alicui provenit ostentum Suet. Aug. 94, un présage s'est produit pour qqn ; ex studiis gaudium provenit Plin. Min. Ep. 8, 19, 2, des études sort la joie [les études produisent...] ; b) avoir une issue bonne ou mauvaise : Lucil. d. Non. 521, 3 ; Tac. H. 2, 20 ; c) [en parl. des pers.] réussir bien ou mal : Pl. Truc. 516 ; Rud. 837, etc. ; d) avoir une heureuse issue, tourner bien : Tac. H. 3, 41 ; 4, 18, etc.