Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: arbiter

arbiter arbĭtĕr, trī, m. 1 témoin oculaire ou auriculaire : Pl. Capt. 219 ; Merc. 1005, etc.; ab arbitris remoto loco Cic. Verr. 2, 5, 80, dans un lieu éloigné de tout témoin, cf. Rep. 1, 28 ; Att. 15, 16 b ; remotis arbitris Cic. Off. 3, 112 ; Liv. 2, 4, 5, etc., ayant écarté tout témoin || decisionis arbiter Cic. Fl. 89, témoin qui préside à un arrangement, cf. Liv. 9, 1, 7 ; 21, 10, 3 ; 29, 24, 3 ; arbitri sermonis Tac. Ann. 13, 21, témoins de l'entretien || confident : secretorum omnium Curt. 3, 12, 16, confident de tous les secrets, cf. 6, 8, 11 2 [t. de jurispr.] arbitre, juge qui apprécie la bonne foi entre les deux parties avec des pouvoirs d'appréciation illimités [différence entre les actiones bonæ fidei et les actiones stricti juris, v. Cic. Com. 10 ; 11 ; Off. 3, 61, 62 ; 70, 71, etc. ; Gaius Inst. 4, 62] : arbitrum adigere aliquem Cic. Com. 25, citer qqn devant l'arbitre, cf. Top. 43 ; Off. 3, 66 3 [en gén.] arbitre, juge : arbitrum inter Academiam et Zenonem dare aliquem Cic. Leg. 1, 53, désigner qqn comme arbitre entre l'Académie et Zénon ; arbiter rei Cic. Att. 15, 1 a, 2, arbitre d'une chose 4 [par suite] maître : solus arbiter rerum Tac. Ann. 2, 73, seul arbitre des affaires, seul maître ; arbiter bibendi Hor. O. 2, 7, 25, le roi du festin [symposiarque]; elegantiæ Tac. Ann. 16, 18, [Pétrone] arbitre du bon goût ; (Notus) arbiter Hadriæ Hor. O. 1, 3, 14, (le Notus) souverain de l'Adriatique.