Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-fran��ais (2016, ex 1934), merci �� G. Gr��co, M. De Wilde, B. Mar��chal, K. ��kubo!: quaestio

quaestio quæstĭō, ōnis, f. (quæro), 1 recherche : esse in quæstione alicui Pl. Capt. 253, être cherché par qqn, cf. Pl. Pers. 51 ; Ps. 663 2 interrogatoire : captivorum Cæs. G. 6, 32, 2, interrogatoire des captifs, cf. Cic. Clu. 185, etc. 3 a) question, enquête quæstio est, oportueritne... Cic. Inv. 2, 79, la question se pose de savoir s'il fallait..., cf. Cic. Inv. 2, 52 ; Or. 181 ; Top. 59 ; Tusc. 4, 29 ; in quæstione est Plin. 11, 57 ; maximæ quæstionis est Plin. 28, 10, c'est une question, une très grande question ; quæstionem proponere Cic. Fam. 7, 19, mettre une question sur le tapis ; magna quæstio est Cic. Tusc. 1, 23, c'est une question importante ; b) question, problème, thème : infinita Cic. de Or. 2, 134, question indéfinie, d'ordre général, cf. Cic. Top. 79 || point de discussion : Cic. Inv. 1, 18 ; 2, 15 4 enquête judiciaire, information : quæstionem instituere, constituere de aliqua re Cic. Clu. 181, instituer une enquête sur qqch. ; habere Cic. Clu. 182, faire l'enquête ; in aliquem ferre Cic. de Or. 1, 227, intenter une accusation contre qqn || quæstiones perpetuæ, chambres d'enquête permanentes [connaissant chacune d'un crimen particulier et présidées par un préteur ou à défaut par un quæsitor] : Cic. Br. 106 ; 264 ; Clu. 89 ; 148 ; Mil. 13 ; quæstionem exercere inter sicarios Cic. Fin. 2, 54, présider la chambre d'enquête sur les assassinats, ou quæstioni præesse Cic. Amer. 11 5 question, torture : de servis in filii caput quæstionem habere Cic. Clu. 182, soumettre des esclaves à la question pour les faire déposer contre son fils ; in quæstionem deferre, postulare Cic. Clu. 181, soumettre à la question, réclamer pour la question ; quæstionem habere ex aliquo Liv. 33, 28, 6, soumettre qqn à la question ; quæstionem mortis paternæ de servis habere Cic. Amer. 78, mettre à la question des esclaves à propos du meurtre d'un père, cf. Cic. Phil. 11, 5.