Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: rarus

rarus rārus, a, um, 1 peu serré, peu dense, qui a des jours dans sa contexture : retia rara Virg. En. 4, 131, filets à larges mailles ; terra rara Virg. G. 2, 227, terre légère ; textura rara Lucr. 4, 196, tissu clair ; rariores silvæ Tac. Agr. 37, clairières des bois 2 espacé, clairsemé, distant, disséminé : raris in locis Cic. Rep. 6, 20, dans des endroits disséminés sur la terre ; apparent rari nantes in gurgite vasto Virg. En. 1, 118, çà et là apparaissent des naufragés sur le vaste gouffre de la mer ; arbores raræ Nep. Milt. 5, 3, arbres clairsemés ; rarus capillus Suet. Cal. 60, cheveux rares ; numquam conferti sed rari Cæs. G. 5, 16, 4, jamais en masse compacte, mais par petits groupes, cf. Cæs. G. 5, 9, 6 ; 5, 17, 1 ; 7, 45, 7 ; raris ordinibus constiterant Liv. 9, 27, 8, ils s'étaient formés en lignes espacées ; rarior acies erat Curt. 4, 15, 20, la ligne de bataille était moins compacte 3 peu nombreux, rare : raris ac prope nullis portibus Cæs. G. 3, 12, 5, avec des ports rares ou presque sans ports ; optimum quidque rarissimum Cic. Fin. 2, 81, ce qui est le meilleur est aussi le plus rare, cf. Cic. Læl. 79, ex maxime raro genere hominum Cic. Læl. 64, d'une espèce d'hommes rare entre toutes 4 peu fréquent : rarus obtrectator Tac. Ann. 4, 33, détracteur qui se voit rarement ; rarus egressu Tac. Ann. 15, 53, qui sort rarement ; rarum est, ut subj. Quint. 3, 10, 3 ; 6, 3, 38, etc., il arrive rarement que || [emploi adverb.] : rarus adibat Ov. M. 11, 766, il pénétrait rarement 5 [poét.] rare, remarquable, exceptionnel : rara avis Hor. S. 2, 2, 26, oiseau rare [le paon] ; rara facie, sed rarior arte canendi Ov. M. 14, 337, remarquable par sa beauté, plus remarquable encore par son art du chant ; quercus patulis rarissima ramis Ov. M. 7, 622, chêne extraordinaire par l'étendue de ses rameaux.