Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: ratus

ratus rătus, a, um, 1 part. de reor, ayant pensé, pensant, croyant, v. reor 2 [au sens pass.] a) compté, calculé : pro rata parte, selon une partie calculée = dans des rapports déterminés, en proportion, à proportion : Cic. Tusc. 1, 94 ; Rep. 2, 67 ; Cæs. C. 1, 17, 4 ; ou pro rata portione Plin. 11, 40, ou pro rata Liv. 45, 40, 5, ou secundum ratam partem Vitr. Arch. 3, 3 ; b) fixé, réglé, invariable, constant : tam ratos astrorum ordines videre Cic. Nat. 2, 97, voir le cours des astres si régulier ; c) ratifié, valable : leges ratæ Cic. Phil. 5, 8, lois ratifiées ; conclusiones ratæ Cic. Top. 56, conclusions péremptoires ; ratum habere judicium Cic. Part. 125, tenir un jugement pour valable ; comitia ne essent rata Cic. Rep. 2, 56, que les comices fussent déclarés nuls ; efficere ratas preces Ov. F. 1, 696, exaucer des prières ; ratum facere Cic. Div. 1, 85, ratifier [ce qu'on va faire] = être de bon présage || de rato Paul. Dig. 3, 4, 6, 3, par autorisation || [décad.] rato habere, ratifier ; rato fieri, être ratifié ; d) décidé, résolu [en parl. de qqn] : Enn. d. Fest. 274. → superl. ratissimus Cat. d. Fest. 286 ; P. Fest. 287.