Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: reddo

reddo reddō, dĭdī, dĭtum, ĕre (red et do), tr., 1 donner en retour, rendre [à une pers. ce qu'elle vous a donné, confié, prêté] : aliquid accipere ab alio vicissimque reddere Cic. Læl. 26, recevoir qqch. d'un autre et le lui rendre à son tour, cf. Cic. Læl. 58 ; ea, quæ utenda acceperis, majore mensura, si modo possis, jubet reddere Hesiodus Cic. Off. 1, 48, ce qu'on nous a prêté, c'est avec usure que nous devons, si possible, le rendre, suivant les prescriptions d'Hésiode ; obsides reddere Cæs. G. 1, 35, 3, rendre des otages ; memoria bene redditæ vitæ Cic. Phil. 14, 32, le souvenir d'une vie que nous avons rendue avec honneur [à la nature], cf. Cic. Rep. 1, 4 ; reddere beneficium Cic. Off. 1, 48, rendre un bienfait en retour ; acceptam cladem hosti reddere Liv. 24, 17, 7, rendre à l'ennemi la défaite qu'il avait infligée, cf. Liv. 24, 20, 2 ; 27, 49, 5 2 donner en retour ce qu'on doit, ce qu'on a promis, etc. ; payer, s'acquitter de : redde quæ restant Cic. Br. 258, acquitte-toi du reste [achève ton exposé] ; mors naturæ debita, pro patria reddita Cic. Phil. 14, 31, mort due à la nature, payée pour la patrie (dette envers la nature acquittée pour la patrie) || præmia Virg. En. 9, 254 ; alicui præmia debita Virg. En. 2, 537, accorder des récompenses, payer à qqn le salaire qui lui est dû ; vota Cic. Leg. 2, 22, s'acquitter des vœux, cf. Virg. B. 5, 75 ; supplicatio redditur Cæs. G. 7, 90, 8, on célèbre les actions de grâces prescrites ; promissa viro Virg. En. 5, 386, délivrer à qqn la récompense promise || reddere pœnas Sall. J. 14, 21, subir une punition || reddere rationem, rendre un compte, v. ratio 3 rendre [à qqn ce qu'on lui a pris, enlevé] : reddere captivos Cæs. G. 7, 90, 3, rendre des prisonniers || restituer : Cic. Phil. 2, 104 ; libertatem Suet. Claud. 25 ; patriam Liv. 5, 51, 10, rendre la liberté, la patrie ; suum cuique honorem redditum gaudeo Cic. Amer. 136, je me réjouis que chacun se soit vu restituer ses honneurs ; aliquem patriæ Cic. Mil. 94, rendre qqn à sa patrie ; patriis redditus aris Virg. En. 11, 269, rendu aux foyers paternels, cf. Virg. En. 2, 740 ; reddar tenebris Virg. En. 6, 544, je vais rentrer dans les ténèbres [auxquelles je me suis arraché un moment] ; Teucrum iterum se reddere in arma Virg. En. 10, 684, s'exposer de nouveau aux armes des Troyens ; se convivio Liv. 23, 9, 13, reprendre sa place au banquet 4 donner en retour, en paiement, en récompense : is honos non solum... datur, sed... redditur Cic. Phil. 5, 41, cet honneur, on ne l'accorde pas seulement..., on le rend en paiement... ; pretium alicui pro benefactis Pl. Capt. 940, récompenser qqn pour ses bons offices ; gratiam alicui Sall. J. 110, 4, payer qqn de retour, lui manifester sa reconnaissance 5 placer en regard, en réplique : paria paribus redduntur Cic. Or. 164, des membres de phrase égaux se font pendant 6 placer en retour, retourner, traduire, rendre : cum, ea quæ legeram Græce, Latine redderem Cic. de Or. 1, 155, alors que je rendais en latin ce que j'avais lu en grec, cf. Cic. Opt. 5, v. verbum 7 donner en retour, en écho, répéter : Hor. Ep. 1, 18, 14 ; S. 2, 8, 80 ; P. 158 8 donner en réponse, répliquer (répartir) : Virg. En. 1, 409 ; 6, 689 ; 11, 251, etc. 9 donner, produire en retour : a) renvoyer des rayons lumineux : (gemmæ) clara repercusso reddebant lumina Phœbo Ov. M. 2, 110, (des pierres précieuses) renvoyaient à Phœbus ses rayons brillants qui s'y réfléchissaient ; b) reproduire, imiter : odorem croci Plin. 36, 177, reproduire l'odeur du safran ; paternam elegantiam in loquendo Quint. 1, 1, 6, reproduire dans sa parole la correction paternelle du style ; te nomine reddet Virg. En. 6, 768, il sera ta reproduction par le nom, il te ressemblera par le nom || omnes Catilinas, Acidinos postea reddidit Cic. Att. 4, 3, 3, tous les Catilina, les Acidinus ont reparu dès lors en lui [= il s'est conduit comme...] ; c) exprimer, rendre : ut, quæ secum commentatus esset, ea sine scripto verbis eisdem redderet, quibus cogitavisset Cic. Br. 301, à tel point que, ce qu'il avait préparé [avant de prononcer son discours], il le reproduisait sans aucune note, dans les mêmes termes qu'il l'avait conçu, cf. Quint. 10, 6, 3 ; 11, 2, 23 ; d) rendre [un son, etc.] : tibiæ... alium sonum reddunt Quint. 11, 3, 20, la flûte rend un son différent, cf. Hor. P. 348 ; e) rendre, produire [en parl. du sol] : Ter. Phorm. 680 ; Col. Rust. 2, 16, 2 ; Plin. 18, 87 ; Quint. 12, 10, 25 10 [avec deux accus] : a) ramener à un état antérieur, rendre de nouveau : senem illum tibi dedo ulteriorem, lepide ut lenitum reddas Pl. Bacch. 1150, je te confie ce vieux là-bas, le second, pour que tu le ramènes à une aimable douceur, cf. Pl. Pœn. 132 ; reddes forte latus, nigros angusta fronte capillos, reddes dulce loqui Hor. Ep. 1, 7, 27, tu referas forte ma poitrine (solides mes poumons), et noirs mes cheveux sur un front étroit, tu referas doux mon parler || [avec ut subj.]: reddes nobis, ut... fecisti, sic de magistratibus ut disputes... Cic. Leg. 3, 13, tu referas pour nous sur les magistratures, comme tu l'as fait..., un exposé critique...; b) amener d'un état à un autre, rendre : petronem et dominum reddam mortales miserrumos Pl. Capt. 822, je ferai du bélier et de son maître les êtres les plus misérables ; tutiorem vitam reddere Cic. Rep. 1, 3, rendre la vie plus sûre, cf. Cic. Ac. 2, 54 ; de Or. 2, 8 ; Br. 38 ; Cæs. C. 3, 79, 4 ; homines ex feris mites Cic. Inv. 1, 2, amener les hommes de la sauvagerie à la douceur ; aliquid effectum Pl. Ps. 386, amener une chose à réalisation, effectuer, réaliser, cf. Pl. Ps. 530 ; 1309 ; Capt. 345, etc. || [rare au pass.] : corpus imbecillius redditur Cels. Med. 3, 3, 19, le corps est affaibli, cf. Ov. M. 4, 175 ; Just. 29, 4, 3, etc. || [rart subst. attribut] : aliquem hostem Romanis Nep. Hann. 2, 1, faire de qqn un ennemi des Romains || [avec ut subj.]: mortalem summum fortuna reddidit ut famul infumus esset Enn. Ann. 313, la fortune a fait du mortel le plus élevé le plus bas des esclaves, cf. Ter. Andr. 389 11 rendre [non pas à la même pers., mais à une autre] ce qu'on a reçu, remettre, transmettre : Cincius eam mihi abs te epistulam reddidit, quam tu dederas Cic. Att. 1, 20, 1, Cincius m'a remis de ta part la lettre que tu lui avais confiée pour moi, cf. Cic. Fam. 2, 1, 1 ; 2, 17, 1 ; etc.; Cæs. C. 1, 1, 1 ; 2, 20, 2, etc.; Sall. C. 34, 3 ; Liv. 2, 3, 7 12 donner en retour d'une demande, accorder : neque his petentibus jus redditur Cæs. G. 6, 13, 7, on ne leur accorde pas malgré leur demande de solution en justice, cf. Quint. 11, 2, 50 || [d'où] reddere judicium, rendre un jugement [en parl. du magistrat à qui on vient demander justice]: Ter. Phorm. 404 ; Quint. 7, 4, 43 ; Tac. Ann. 1, 72 ; jus reddere Tac. Ann. 6, 11, rendre la justice ; judicia in privatos Cæs. C. 2, 18, 5, rendre des jugements contre les particuliers 13 = referre, rapporter, exposer : causas corruptæ eloquentiæ Quint. 8, 6, 76, rapporter les raisons de la corruption de l'éloquence ; aliquid suo loco Tac. H. 4, 67, raconter une chose en son lieu 14 faire sortir au-dehors, rendre : a) animas reddunt Virg. G. 3, 495, ils exhalent leur souffle, leur vie, cf. Ov. P. 2, 11, 7 ; sanguinem Plin. Min. Ep. 5, 19, 6, rendre, vomir du sang ; b) ex alto luco vox reddita est Virg. En. 7, 95, des profondeurs du bois sortit une voix, cf. Virg. En. 3, 40 15 placer à part, [d'où] assigner en propre (en lot) : Pl. St. 181 ; Lucr. 1, 203 ; 2, 65, etc.; Cic. Nat. 1, 103 ; Virg. En. 12, 817. → redidei = reddidi CIL 10, 6950 || fut. reddibo Pl. Cas. 129 ; Men. 1040 ; cf. Prisc. Gramm. 6, 32 ; 6, 35 ; Non. 508, 8.