Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-fran��ais (2016, ex 1934), merci �� G. Gr��co, M. De Wilde, B. Mar��chal, K. ��kubo!: reficio

reficio rĕfĭcĭō, fēcī, fectum, ĕre (re et facio) tr., 1 refaire, réparer, restaurer [des murs, une maison, un temple, des navires, etc.] : Cic. Opt. 19 ; Top. 15 ; Rep. 3, 15 ; Cæs. G. 4, 29, 4 ; 5, 1, 1, etc. ; C. 1, 34 || refaire, reconstituer [des troupes, une armée] : Cæs. C. 3, 87, 4 ; Liv. 3, 10, 8 ; semper refice Virg. G. 3, 70, renouvelle toujours [le bétail] || [fig.] refaire (physiqt ou moralt) rétablir, redonner des forces à : aliquem Cic. Att. 7, 3, 12, rendre la santé à qqn, cf. Sall. J. 54, 1 ; equos Cæs. C. 2, 42, 5, refaire les chevaux ; exercitum ex labore Cæs. G. 7, 32, 1, remettre l'armée de ses fatigues ; se reficere ex labore Cæs. G. 3, 5, 3, se refaire de ses fatigues, cf. Cic. Q. 3, 1, 1 ; ad ea quæ dicturus sum, reficite vos Cic. Verr. 2, 4, 105, pour ce que j'ai l'intention de dire, renouvelez votre attention ; refecta spe Liv. 23, 26, 3, l'espoir s'étant ranimé ; reficere ab aliqua re au lieu de ex aliqua re Hirt. G. 8, 1 ; Liv. 21, 26, 5 ; 33, 36, 7 || pass. réfléchi refici, se remettre, se refaire : Cic. Arch. 12 ; Tac. Ann. 13, 44 ; Sen. Ep. 7, 1 2 faire de nouveau : arma, tela Sall. J. 66, 1, fabriquer de nouveau des armes défensives et offensives ; ea, quæ sunt amissa Cæs. C. 2, 15, 1, refaire ce qui a été perdu || renommer, réélire [des tribuns, un consul] : Cic. Læl. 96 ; Liv. 3, 21, 3, etc. 3 retirer [un revenu, un bénéfice, une somme de] : Cic. Verr. 2, 3, 119 ; Par. 45 ; Liv. 1, 53, 3 ; 35, 1, 12.