Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: renovo

renovo rĕnŏvō, āvī, ātum, āre, tr., 1 renouveler : Lucr. 2, 591 ; Cic. Nat. 2, 118 ; Agr. 2, 34 ; templum Cic. Nat. 2, 61, rétablir un temple || fenore in singulos annos renovato Cic. Att. 6, 3, 5, avec intérêts composés d'année en année ; centesimis renovatis quotannis Cic. Att. 6, 2, 7, les intérêts de un pour cent par mois s'ajoutant chaque année au principal 2 [fig.] a) renouveler, reprendre, recommencer : bellum, prœlium, cursum Cæs. G. 3, 2, 2 ; 3, 20, 4 ; C. 3, 93, 1, reprendre les hostilités, recommencer le combat, reprendre sa course || faire reparaître : molestiam Cic. de Or. 3, 1 ; memoriam rei Cic. Mur. 16, renouveler un chagrin, faire revivre le souvenir de qqch. ; b) reprendre, répéter [une chose dite] : Cic. Agr. 2, 24 ; Balbo 17 || [avec ut] tribunis, ut sacrosancti viderentur, renovarunt (consules) Liv. 3, 55, 6, pour les tribuns (les consuls) renouvelèrent la prescription qu'ils fussent tenus pour inviolables ; c) renouveler, rafraîchir, remettre en état : corpora animosque Liv. 21, 21, 8, renouveler les forces physiques et morales ; se novis copiis Cic. Mur. 33, se refaire grâce à de nouvelles troupes.