Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: sane

sane sānē (sanus), 1 d'une façon saine, raisonnable : Pl. Amph. 448 ; Hor. O. 2, 7, 26 2 vraiment, réellement : regalis sane... sententia Cic. Off. 1, 38, pensée bien digne d'un roi ; sane exiguus sumptus ædilitatis fuit Cic. Off. 2, 59, les dépenses de mon édilité furent vraiment modiques ; haud sane intellego Cic. Off. 2, 5, je ne comprends vraiment pas ; non ita sane vetus Cic. Br. 41, non pas vraiment si vieux || [dans les rép.], oui vraiment, sans doute, assurément : Pl., Ter. ; Cic. Part. 2 ; Rep. 2, 64 ; Leg. 2, 1 || [dans les concessions] je veux bien : laudent te jam sane Mamertini Cic. Verr. 2, 4, 150, que maintenant les Mamertins fassent en ta faveur une déposition élogieuse, j'y consens ; tibi habe sane istam laudationem Mamertinorum Cic. Verr. 2, 4, 151, conserve pour toi, je veux bien, cette déposition élogieuse des Mamertins, cf. Cic. Mil. 12 ; Off. 2, 24 ; 2, 71, etc.; testis non modo Afer aut Sardus sane, sed Cic. Scauro 15, un témoin, je ne dis pas seulement africain ou, si vous voulez, sarde, mais || [avec impér.] i sane, abi sane, va seulement, va-t'en seulement, etc.: Pl., Ter.; age sane Liv. 1, 57, 8, allons donc, cf. Cic. Marc. 22 3 tout à fait, absolument, pleinement : Cic. Verr. 2, 4, 74 ; 94, etc. || sane quam [av. adj. ou verbe], complètement, absolument : Cic. Leg. 2, 23 ; Q. 2, 4, 5, v. quam 9 ; sane bene Cic. Quinct. 12, tout à fait bien ; nihil sane est quod Cic. Q. 1, 2, 7, il n'y a absolument pas de raison pour que.