Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: senex

senex sĕnex, sĕnis, 1 adj., avec compar. senior, senius, vieux : Cato, quo erat nemo fere senior temporibus illis Cic. Læl. 5, Caton, que presque personne ne surpassait en âge à cette époque-là, cf. Cic. Leg. 2, 9 ; corpora seniora Cels. Med. 5, 28, 4, corps plus vieux ; seniores patrum Liv. 2, 30, 4, les plus vieux des sénateurs, cf. 3, 41 || senior oratio Cic. Br. 160, discours ayant plus de maturité 2 subst. m., vieillard : Cic. Læl. 5 ; etc. ; comici senes Cic. CM 36, vieillards de comédie [qui figurent dans les comédies] || f., vieille femme : Tib. 1, 6, 82 ; Stat. Th. 5, 149 || [en part.] seniores opp. à juniores, soldats de réserve ; [d'après la constitution de Servius Tullius, pour les comices électoraux, les hommes à partir de 45 ans étaient classés dans les centuries des vieillards] : (Servius Tullius) seniores a junioribus divisit Cic. Rep. 2, 39, (Servius Tullius) sépara les plus âgés des plus jeunes, cf. Gell. 10, 28, 1 ; Liv. 1, 43, 1 || [en gén.] seniores, les vieillards : centuriæ seniorum = seniores Hor. P. 341 ; seniorum, matrum familiæ, virginum preces Cæs. C. 2, 4, les prières des vieillards, des mères de famille, des jeunes filles. → gén. arch. senicis Pl. d. Prisc. Gramm. 3, 38 ; 6, 94.